Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Malgré 2,5 milliards de dollars de pertes en quatre ans, LG persiste et signe dans le mobile

Ridha Loukil , ,

Publié le

Pour la quatrième année consécutive, les mobiles de LG Electronics sont dans le rouge avec une perte d’exploitation de 700 millions de dollars en 2018. En quatre ans, les pertes cumulées de cette activité dépassent les 2,5 milliards de dollars. Mais pas question de quitter le marché. Le groupe coréen mise sur la 5G pour remonter la pente.

Malgré 2,5 milliards de dollars de pertes en quatre ans, LG persiste et signe dans le mobile
Le G7 ThinkQ, dernière génération de smartphone vedette de LG Electronics
© LG

Rien à faire, la descente aux enfers des mobiles de LG Electronics se poursuit. Pour la quatrième année consécutive, le deuxième groupe coréen d’électronique derrière Samsung Electronics voit cette activité dans le rouge avec une perte d’exploitation d’un peu plus de 700 millions de dollars en 2018, contre une perte de 650 millions de dollars en 2017. En quatre ans, il cumule une perte de plus de 2,5 milliards de dollars selon les calculs de L’Usine Nouvelle.

Baisse des livraisons de smartphones LG de 26%

Pris en étau par Samsung Electronics et Apple, qui dominent le segment haut de gamme, et les constructeurs chinois Huawei Technologies, Xiaomi, Oppo ou Vivo, qui montent sur le milieu de gamme, LG Electronics ne parvient même plus à stabiliser ses ventes. La détérioration est si déprimante que le groupe a cessé cette année de communiquer aux investisseurs le nombre de smartphones écoulés. Selon le cabinet Counterpoint, ses livraisons de smartphones ont plongé de 26,3%, tombant de 55,9 millions d’unités en 2017 à 41,2 millions en 2018. Il se maintient toutefois à la septième place mondiale avec une part de 3%, contre 4% en 2017, derrière Samsung Electronics, Apple, Huawei Technologies, Xiaomi, Oppo et Vivo. En chiffre d’affaires, la baisse est encore plus sévère : -28,5% à 7,1 milliards de dollars. Signe d’une bataille acharnée sur les prix avec les constructeurs chinois.

Au début des années 2010, LG Electronics a fait des mobiles un axe stratégique de développement avec l’ambition de franchir le cap des 100 millions de smartphones. Un seuil fatidique considéré comme indispensable pour tenir la course à l’échelle avec Samsung Electronics, Apple ou Huawei Technologies sur ce marché très intensif en investissements R&D et marketing. Chaque année, il s’éloigne un peu plus de cet objectif. Sur les quatre dernières années, seuls deux trimestres ont été positifs. Les quatorze autres ont été déficitaires.

Axe stratégique pour le groupe

Pas question pour autant de quitter le marché comme certains investisseurs le réclament. Le vice-président et directeur général du groupe Jo Seong-Jin l’a martelé lors du dernier CES, en janvier 2019, à Las Vegas, aux Etats-Unis. Il voit dans les smartphones un domaine clé de développement de l’intelligence artificielle et un vecteur stratégique de synergie avec d’autres activités de l’entreprise comme l’électronique grand public, l’électroménager, la robotique de services ou les équipements automobiles.

Le groupe, qui compte 75 000 personnes dans le monde et affiche un chiffre d’affaires de 54,4 milliards de dollars en 2018, en stagnation par rapport à 2017, parie sur la 5G pour inverser la tendance. L’avènement de cette nouvelle génération de mobiles est vu comme l’occasion d’une redistribution des cartes sur le marché. Cela a été le cas à chaque transition. Alors que Samsung Electronics et Apple semblent être sur la pente descendante, LG Electronics pourrait-il en profiter pour se refaire une santé ? Le pari est loin d’être gagné d’avance.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

03/02/2019 - 01h06 -

Bonjour, comme bien des clients de LG mes deux LG G4 achetés à moins de 6 mois d'intervalle l'un pour mon fils et l'autre en remplacement de mon Evo3D ont été victimes du bootloop documenté sur nombre de forums. Bien curieusement au bout de 25 mois hors garantie. Il m'en a couté + 190€ en réparation par remplacement de la carte mère pour défaut de soudure pour chaque appareil sans prise en charge LG non de la garantie mais pour vice caché (tromperie et donc pas de limite d'action judiciaire) dont sont affublés ces appareils depuis le G3 y compris le récent G6 selon le réparateur agréé! A une époque j'aurais remplacé par une autre marque mais devant toutes les fonctionnalités (Déjà 4G+, batterie amovible,port infra rouge, radio, qualité photo, compatibilité du port avec ma Flir One..) désormais absentes des nouveaux modèles surfacturés j'ai choisi de faire réparer sans assurance au demeurant que la nouvelle carte mère ne lâche pas!! LG quelque soit le produit interdit chez moi. CQFD
Répondre au commentaire
Nom profil

02/02/2019 - 22h32 -

Quel gâchis ! Sur le papier les smartphones LG n'ont rien à envier aux modèles concurrents. Le G6 avait un super appareil photo qui rivalisait avec les Samsung et Apple, surtout en basse luminosité. J'en étais très satisfait. Il ne lui manquait que l'écran OLED. Ils sortent le V30. Écran OLED. Je me dis : "top, super photos et écran OLED, j'achète !" Résultat: Écran plat, mais appareil photo de bien moins bonne qualité que son prédécesseur. Et surcouche vraiment pas pratique et ergonomique. C'est dommage car on sent qu'il s'en faut de peu pour qu'ils arrivent au sommet.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle