L'Usine Santé

Majorelle améliore des médicaments délaissés

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Made in France

Majorelle améliore des médicaments délaissés © D.R.
Son but n’est pas de découvrir de nouveaux médicaments, mais d’améliorer des formules existantes. Depuis sa création en 2012, Majorelle identifie des molécules sous-exploitées dont le brevet a expiré et les redéveloppe pour les amener jusqu’au marché. Objectif : faciliter leur prise et les proposer à petit prix. Née du rapprochement de laboratoires spécialisés dans la gynécologie et l’urologie (Codépharma, Akontis et Duo-Ge), l’entreprise s’est fait un nom dans le domaine de la contraception. En trois ans, elle dit être devenue leader de la pilule contraceptive en France et traiter un million de femmes par mois, avec notamment une gamme de pilules en schéma continu. Elle a frappé fort en sortant, en juin 2015, Vitaros, la première crème alternative au Viagra, produisant moins d’effets[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte