Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Mais qui est Babouc, le remplaçant de Marty aux manettes du Rafale solo display ?

Léna Corot ,

Publié le

Changement de pilote du Rafale solo display. Le capitaine Sébastien Nativel dit Babouc va succéder à Marty en tant que démonstrateur officiel du Rafale pour la période 2018-2019. Ce passage de flambeau se fera officiellement en mai, après une formation de quelques mois.

Mais qui est Babouc, le remplaçant de Marty aux manettes du Rafale solo display ?
Marty en premier plan laisse les commandes du Rafale solo display à Babouc (en second plan).
© Facebook/ETR 3/4 "Aquitaine"/Marty/RSD/DR

Marty tire sa révérence. Jean-Guillaume Martinez, alias Marty, pilote du Rafale solo display a réalisé son dernier vol de la saison à Istres le 7 décembre. C'est le capitaine Sébastien Nativel, dit Babouc, qui va prendre la relève et devenir le démonstrateur officiel du Rafale pour la période 2018-2019.

Mais avant de faire voltiger l'avion de chasse lors des démonstrations de vol, Babouc va suivre une formation de quelques mois. Ce n'est qu'en mai que son aptitude sera prononcée à Salon-de-Provence. Il deviendra alors le cinquième pilote de l'Armée de l'air à endosser cette responsabilité de pilote du Rafale solo display

Selon outremers360, Babouc a passé son bac sur l'île de La Réunion dont il est originaire avant de s'envoler pour la Métropole afin réaliser son rêve : devenir pilote de chasse. Il a débuté sa carrière sur Mirage 2000 N à l'escadron 3/4 Limousin situé sur la base aérienne 125 Istres-Le Tubé. Ce n'est que 15 ans après que Babouc passe aux commandes d'un Rafale à l'escadron de chasse 1/7 Provence. Il était instructeur au sein de l'escadron de transformation Rafale 3/4 "Aquitaine" (ETR) à la base aérienne 113 de Saint-Dizier Dizier (Haute-Marne) avant d'être nommé pilote du Rafale solo display.

Début de l'entraînement sur Extra 330

A 36 ans, Babouc va renouer avec la formation et suivre un programme d'entraînement concocté avec Marty qui va lui transmettre ce qu'il a appris. "Dans ce métier, la concentration doit être permanente. Les avions peuvent dépasser 2 000 km/h. Mais ça reste le pied de défier les lois de la gravité !", déclare Babouc au site outremers360.

De la concentration il en faut ! Babouc a débuté sa formation en septembre en montant à bord du Rafale avec Marty, comme le relate l'ETR ¾ Aquitaine. Un seul objectif pour Babouc : "ne pas perdre connaissance". "Même pour un cocher aguerri, le rythme et la densité de la démonstration sont un défi physique indéniable", ajoute l'ETR sur Facebook.

Début décembre c'est avec l'Equipe de voltige de l'Armée de l'air (EVAA) qu'il a poursuivi sa formation. Babouc doit réaliser cinq vols sur Extra 330 afin de se sensibiliser aux spécificités de la voltige à très basse altitude. C'est seulement après ces vols qu'il débutera son entraînement sur Rafale.

Une fois qu'il aura encaissé les différentes voltiges et obtenu sa certification, Babouc parcourra le monde pour réaliser des prouesses techniques aux manettes du Rafale. Fera-t-il plus que les 210 démonstrations de Marty ?

 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle