Maïs : la Chine stocke à outrance

La politique chinoise de stockage massif de maïs atteint ses limites. La réduction actuelle des importations pourrait ne constituer qu'une première réaction à cette situation, avant une éventuelle inflexion de la politique d’achats intérieurs à des prix soutenus.

Partager
Maïs : la Chine stocke à outrance

Premier consommateur mondial de maïs, avec 22% de la consommation, la Chine s’efforce d'avancer sur le chemin de l'auto-suffisance en céréales, ne serait-ce que pour des raisons d’image, rappellent les analystes de la Société Générale : "Le besoin d'autosuffisance de la Chine engendre une politique de stockage continu".

Les stocks chinois de maïs atteignent désormais l’équivalent de 134 jours de consommation, quand bien même la demande a reculé au cours des dernières années. "Ces importants excédents pourraient rester sur les bras de la Chine pendant plusieurs années", confirmait en février l’USDA. Récemment, seules 25 millions de tonnes (Mt) ont trouvé preneur sur un volume de 63 Mt vendu aux enchères.

La boulimie du pays se traduit notamment par des importations. Or, le pays commence à prendre conscience de la situation : ses importations de maïs baisseraient de 23,7% entre les campagnes 2013-14 et 2014-15. Le pays se montre par ailleurs plus sélectif, comme l’illustre la récente réservation de 600 000 tonnes auprès de l’Ukraine, malgré des prix plus élevés qu’aux Etats-Unis. D’après Reuters, des doutes liés au maïs génétiquement modifié auraient eu raison, sur cette commande, du marché américain.

Et si la Chine mettait fin à sa politique D'Achats intérieurs?

Pour répondre au défi alimentaire, la Chine s’efforce aussi de développer ses propres capacités. La production chinoise de maïs s’apprécierait de 4,9% entre les campagnes 2012-13 et 2013-14 à 215,5 millions de tonnes (Mt) selon le département américain de l’Agriculture (USDA).

Le pays, qui a enregistré en 2012 et en 2013 deux records de production de maïs, s’apprête à acheter du maïs de la récolte 2014 afin de soutenir les prix. Les autorités chinoises pratiquent une politique d’achat sur le marché intérieur à des prix supérieurs à ceux pratiqués à l’échelle mondiale, à l’instar d’autres produits agricoles. Ces pratiques pourraient néanmoins évoluer. "Si la Chine met fin à sa politique de soutien des prix pour la culture du maïs et liquide des stocks importants, ceci peut s'avérer négatif pour des prix du maïs à court terme", anticipe la Société Générale, qui ne s’attend pas à une inflexion de cette politique dans l’immédiat – la question de la sécurité alimentaire étant politiquement sensible – mais n’écarte pas cette hypothèse. Ainsi, certains producteurs chinois de coton bénéficient désormais d’un système plus classique de subventions.

Cette évolution de la politique agricole chinoise se traduit également par une intégration renforcée de la filière. L’an dernier, le conglomérat public Cofco a notamment acquis 51% des activités agricoles du négociant hongkongais en matières premières Noble sous la forme d’une coentreprise.

Franck Stassi

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS