Economie

Mahindra renoncerait à Land Rover et Jaguar

, , ,

Publié le

Le constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra renoncerait à faire une offre pour le rachat des marques Land Rover et Jaguar mises en vente par Ford, selon la presse locale.
Le numéro trois dans le sous-continent, Tata Motors serait quant à lui toujours sur les rangs.

Le groupe indien aurait jeté l'éponge parce que les deux marques de voitures haut de gamme dépendraient toujours de Ford pour la partie moteur et transmission, même après leur cession, affirme le quotidien indien Economic Times, citant une banque d'investissement.
Mahindra s'inquiéterait par ailleurs des nouvelles normes d'émissions européennes programmées pour 2012.

Le journal londonien Financial Times rapportait le mois dernier que l'intérêt de Mahindra était plus vif pour Land Rover que pour Jaguar, mais que Ford tenait à vendre les deux marques conjointement. D'après des analystes et médias indiens, la gamme développée par Land Rover semble complémentaire de celle de Mahindra, et répondrait à son besoin d'avoir une marque de 4x4 de haut de gamme.

Les fonds TPG et Ripplewood, spécialistes des rachats d'entreprises, auraient eux aussi fait part de leur intérêt pour les deux marques.
Ford prévoit de faire le point sur le processus de vente de Jaguar et de Land Rover d'ici la fin de l'année ou début 2008.

Solène Davesne, avec Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte