MAG sommé par Continental de se prononcer au 30 septembre

Social

Partager

La direction de Continental a repoussé jusqu’au 30 septembre la date d’un « accord concret et acceptable » avec MAG pour une « lettre d’intention de rachat » de son usine de pneumatiques de Clairoix (Oise).

Résumé des épisodes précédents. Le fabricant allemand qui avait annoncé la fermeture de cette usine de 1 120 salariés le 11 mars, avait reçu le 22 avril une « manifestation d’intérêt » de la part du conglomérat de Dubaï MAG concernant l’usine.

Courant juin, la direction de Continental faisait savoir qu’elle avait reçu un courrier de MAG « confirmant sa disposition à débuter les négociations afin d’évaluer la possibilité d’une transaction ». En juin était signé l’accord entre la direction de Continental, l’Etat et les partenaires sociaux concernant l’usine de Clairoix. Cet accord prévoit notamment que les licenciements seront prononcés le 31 décembre 2009, seront assortis d’une indemnité de 50 000 euros et d’un « accompagnement » des salariés jusqu’au 31 décembre 2011 via un « congé de mobilité » (co-financé par l’Etat et Continental). Le 2 juillet, Continental adressait une « lettre d’intention » en bonne et due forme à MAG dans laquelle il précisait le contenu de son offre en vue d’une cession à MAG de l’usine de Clairoix.


« Depuis cette date, MAG étudie cette lettre d’intention détaillée, complète et très avantageuse que nous lui avons adressée », note Nikolai Setzer, directeur de la division Pneus tourisme et camionnettes de Continental en mettant en avant les « efforts » faits par Continental pour « faciliter l’issue positive des négociations en cours ». Cette offre, précise le dirigeant, comprend « l’usine de Clairoix, ses machines, ses technologies, et un contrat d’assistance technique sur le long terme ».

L’offre comprend également une assistance pour l’homologation des pneus au regard des règlementations. Sans dévoiler la mise à prix de l’usine, il souligne qu’il s’agit d’une « offre financière attractive, sensiblement inférieure aux investissements que MAG aurait dû consentir pour construire une usine ».

L’usine de Clairoix représente une capacité annuelle de production de 8 millions de pneus. Le groupe MAG n’a pas d’activité manufacturière, mais commercialise, entre autres, des pièces détachées et des pneus. Il pourrait être intéressé, a-t-on pu comprendre, par la production de pneumatiques de remplacement (par opposition aux pneumatiques de « première monte » montés sur les chaînes de montage des constructeurs). Mais envisage-t-il réellement de racheter l’usine de Clairoix ?

De notre correspondante en Picardie, Claire Garnier

ATTENTION ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » sortira début octobre. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » proposera le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

0 Commentaire

MAG sommé par Continental de se prononcer au 30 septembre

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS