MAG déterminé à garder les salariés Continental de Clairoix

Social

Partager

Reprendre l'usine Continental de Clairoix (Oise) et conserver les salariés en France. C'est ce qu'a affirmé aujourd'hui sur Europe 1 Fawaz Sabri, le vice-président Stratégie et Finances du groupe d'investisseurs de Dubaï, MAG (500 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008). « Nous sommes un candidat potentiel à la reprise de l'usine Continental de la Clairoix », a souligné Fawaz Sabri et un candidat « sérieux ». Le groupe confirme connaître l'industrie : il vend des pneumatiques depuis trente ans en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans le reste de l'Afrique.

Aujourd'hui, le représentant du groupe émirati doit être reçu à Paris par Patrick Devedjian, ministre de la Relance et Luc Chatel, secrétaire d'Etat à l'Industrie. « La première question que l'on va traiter avec les ministres français, c'est très clair "a indiqué Fawaz Sabri " ce sera celle des avantages offerts aux investisseurs étrangers en France » et « si on a un produit compétent, nous leur garantissons les marchés et la quantité de ventes ».

Le groupe MAG qui a fait déjà fait parvenir « à Paris une lettre d'intention avec la condition que l'entreprise soit (...) rentable », a confirmé sur Europe 1 son intention de conserver l'usine et les salariés en France. « D'après ce que nous avons pu comprendre, dans cette usine, il y a la main-d'œuvre la plus qualifiée parmi toutes les autres usines de Continental, alors ce serait dommage de perdre cet avantage, cet atout ».

Concernant le prix auquel MAG souhaiterait acquérir l'usine de Clairoix, Fawaz Sabri n'a rien dévoilé en déclarant seulement « qu'il serait en fonction du business plan que nous allons mettre en place ».

Les représentants du groupe allemand auraient tenté de dissuader MAG de reprendre Clairoix. Fawaz Sabri a expliqué que Continental leur avait dit avoir pour « stratégie de baisser la quantité de production se trouvant sur le marché (...) pour maintenir le prix ».

Concernant la visite de l'usine, Fawaz Sabri dit que « les Allemands ne s'y opposent pas clairement, mais ils disent : si quelqu'un assure votre sécurité, allez-y ».

Les dirigeants allemands ont aussi proposé à MAG de construire des usines au Proche-Orient, mais pas en Europe. Le groupe de Dubaï, en revanche, semble déterminé à s'implanter en France.

A ce titre, Patrick Devedjian, invité d'Europe 1 dimanche matin, a affirmé « Ce qui me choque, c'est l'attitude de la direction qui essaye de dissuader un repreneur. Je ne trouve pas acceptable qu'une entreprise importante, crédible, ne soit pas admise à présenter une offre ».

Luisa Manzella

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS