Madrange à vendre ou pas ?

Partager


Dans leur édition du 17 mai, nos confrères du Figaro affirmaient que l'entreprise familiale Madrange, leader européen de la charcuterie fine implanté à Limoges (Haute-Vienne), connu pour ses campagnes télévisées "mon jambon star", était à vendre. Selon le Figaro, la banque d'affaires Rothschild aurait été mandatée pour trouver un acquéreur à cette société valorisée à 500 millions d'euros. Des fonds d'investissements seraient déjà intéressés par cette acquisition.
Suite à cette révélation la direction affirmait hier matin, que Madrange n'était pas à vendre mais, en fin de journée, son dirigeant Jean Madrangeas, indiquait dans un communiqué, que l'entreprise "réfléchit à sa stratégie et mène une réflexion en compagnie de ses partenaires financiers". Il ajoutait également que cette réflexion est engagée "dans une logique de création de valeur au bénéfice de l'entreprise, du personnel et de ses partenaires".
Dans un contexte difficile pour les produits charcutiers, et plus particulièrement le jambon, l'entreprise chercherait à se développer. Madrange fait en effet figure d'exception dans le secteur agro-alimentaire, puisqu'elle est restée une PME 100 % familiale depuis sa création en 1929. Elle compte sept unités de fabrication en France, employant 1.600 salariés dont une majorité en Haute-Vienne.
De leurs côtés les délégués syndicaux et les salariés ne savent rien des intentions de la direction, puisqu'ils ont appris la nouvelle par voie de presse. Lors du dernier comité d'entreprise du 12 mai, cette éventualité n'avait pas été évoquée. Un comité d'entreprise extraordinaire est programmé vendredi matin pour évoquer la situation de Madrange.
Corinne Mérigaud

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS