[Made in France] Cette entreprise a développé les portiques anti-fraude de la gare Saint-Lazare

Depuis le 28 août, les voyageurs passant par la gare parisienne de Saint-Lazare ont pu constater l'apparition d'un nouveau genre de portique. Conçues pour empêcher les fraude et améliorer la sécurité dans les espaces concernés, ces "portes de validation Mass Transit" sont développées par un groupe américain, mais via une entité bien française. 

Partager
[Made in France] Cette entreprise a développé les portiques anti-fraude de la gare Saint-Lazare
Ces nouvelles "portes de validation" sont actives à Saint-Lazare depuis le 28 août.

Mercredi 28 août, une partie de la gare parisienne de Saint-Lazare a fait peau neuve, et ce n’était pas pour plaire à certains usagers. Guillaume Pépy, président du groupe SNCF, Alain Krakovitch, directeur de SNCF Transilien, et Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France et de l'autorité organisatrice de transports Île-de-France Mobilités (IDFM, ex-STIF) y ont inauguré les nouvelles "portes de validation Mass Transit".

Répartis sur 8 accès aux quais des trains de banlieue (appelés Transiliens) de la gare, ces nouveaux dispositifs permettront de mieux lutter contre la fraude qui, selon la SNCF, représente un manque à gagner de 63 millions d’euros chaque année en Île-de-France. Ils devraient également améliorer la sécurité des espaces concernés, 60% des auteurs d’incivilités étant des fraudeurs, toujours selon la SNCF.

Au-delà de Saint-Lazare, qui accueille 450 000 voyageurs quotidiens, dont 380 000 clients Transilien, ces nouvelles portes viendront progressivement remplacer les 1 800 "tourniquets" des gares franciliennes, dont certains ont plus de 30 ans. Pour l’heure, il est prévu que 34 gares, dont Saint-Lazare, bénéficient de cet équipement d’ici à 2021, pour un investissement total de 55 millions d’euros (14 millions d’euros pour la seule gare de Saint-Lazare), entièrement financé par IDFM.

Une expertise française

Qui se cache donc derrière ces portillons nouvelle génération si chers à l’Île-de-France et la SNCF ?

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

CROUZET

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À L'USINE NOUVELLE

Rejoignez la communauté des professionnels de l’industrie et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres