Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Emmanuel Macron n'exclut pas la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France

Publié le , mis à jour le 14/02/2018 À 06H38

Infos Reuters Emmanuel Macron n'a pas exclu mardi 13 février la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France, estimant qu'il n'y avait pas de tabou sur cette question.

Emmanuel Macron n'exclut pas la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France
Emmanuel Macron n'a pas exclu la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France, estimant qu'il n'y avait pas de tabou sur cette question.
© EDF

"J'attends d'abord les délais finalisés pour (l'EPR de) Flamanville et aussi d'avoir les analyses de l'autorité de sûreté nucléaire, c'est dans ce contexte-là (...) qu'il conviendra de mettre en oeuvre une stratégie pour le groupe EDF", a dit le chef de l'Etat mardi 13 février lors d'une rencontre avec des journalistes à Paris.

Dans cette stratégie, "aucune option ne doit être aujourd'hui a priori exclue", a-t-il dit. "Il n'y a pas de tabou sur le sujet et donc je n'exclus pas l'option (d'ouverture de nouveaux réacteurs) mais je ne suis pas en situation - compte tenu en particulier de ce que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) peut nous dire à ce stade - de vous dire si ce sera à court terme, à moyen terme, à long terme ou si c'est à exclure". Le chef de l'Etat ne ferme donc pas la porte à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France.

Le chef de l'Etat a également réaffirmé sa détermination à remplir les engagements internationaux pris par la France en matière de réduction des émissions de CO2 et d'en "finir avec les centrales thermiques et charbon""Ce sera mis en œuvre dans le quinquennat", a-t-il assuré.

Pour Reuters, Marine Pennetier et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

15/02/2018 - 12h46 -

bonjour Vu le succès internationalement reconnu des EPR finlandais et de Flamanville,vu qu'EDF s'est déjà embringué dans 2 autres au royaume uni, vu qu'Areva est un gouffre sans fond, je pense que effectivement il est urgent de démarrer 4 autres EPR en France ! les piscines de la hague débordent, on met 50 ans ou plus pour démanteler un pauvre réacteur, et alors? on continue à fond ! yesssss ! Allez France !
Répondre au commentaire
Nom profil

14/02/2018 - 10h39 -

La mondialisation à ceci de bon c'est que lorsque les Etats décident des choses sans tenir compte des attentes et des propositions , il existera toujours un pays pour tester d'autres solutions. L'atome est un boulet dangereux et toxique dont la facture dépassera bientôt les bénéfices ? Et la solution qu'on nous propose c'est de continuer ?
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus