Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Macron et l'assurance chômage, le budget français, Peugeot scooters... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Dans cette revue de presse de ce lundi 13 octobre : Emmanuel Macron relance la polémique sur l'assurance chômage dans une interview accordée au JDD, le budget français pourrait être retoqué par Bruxelles et la stratégie du groupe indien qui a racheté Peugeot scooters.

Macron relance la polémique sur l'assurance chômage

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a jugé qu'il ne devait "pas y avoir de tabou ni de posture" sur l'assurance-chômage dans une interview accordée au Journal du Dimanche.

Des propos qui relancent le débat à gauche autour du montant et de la durée des allocations. Une discussion ouverte par Manuel Valls lors de son déplacement à Londres la semaine dernière. De son côté, François Hollande avait tenté de calmer le jeu en renvoyant cette question aux négociations avec les partenaires sociaux.

 

 

Si côté patronat, on estime qu'il n'y a rien de choquant, de nombreux responsables politiques et syndicaux ont vivement réagi aux propos d'Emmanuel Macron. "La gauche n'a pas de tabous, mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s'exprime, les ministres appliquent", a indiqué le premier secrétaire du PS, Jean Christophe Cambadélis sur France Inter. Pour Stéphane Lardy, chargé des questions d'emploi à Force ouvrière, si le gouvernement veut réduire les allocations chômage, il faut qu'il l'assume mais il le fera seul. "Arrêtez de parler de tabou, [l'assurance chômage] ce n'est pas un tabou. C'est un acquis social", a de son côté déclaré Jean-Luc Mélenchon.

Le budget français dans le viseur de Bruxelles

"Budget : la France prête au bras de fer avec Bruxelles", titrent ce lundi Les Echos. Le budget de la France sera au coeur des discussions de l'Eurogroupe aujourd'hui à Luxembourg et à deux jours de l'examen du projet de budget français 2015 par la Commission, les tensions montent, explique le journal économique.

"Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, souhaite notamment que la France modifie sa copie avant de la soumettre officiellement à Bruxelles. Paris s'en offusque, mais cherche en coulisses à éviter un avis négatif", poursuit le quotidien.

"Certains pays du nord et de l'est de l'Europe considèrent que la France n'a pas fait les réformes nécessaires", indique de son côté Le Monde.

 

 

 

La stratégie de l'acheteur indien des scooters de Peugeot

Les Echos reviennent également ce matin sur le rachat de Peugeot Scooters par le groupe indien Mahindra Automotive, qui prend 51 % de la filiale de PSA.

Le président de Mahindra Automotive explique la stratégie que le groupe indien compte appliquer : Peugeot Scooters a souffert depuis des années de son positionnement très européen. "Notre partenariat vise à rendre la marque plus internationale avec des développements possibles en Inde, en Chine, au Vietnam, en Afrique", explique Pawan Goenka, précisant qu'il "n'est pas question de délocaliser l'appareil productif dans des zones low cost".

 

 

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle