Machinisme agricole : un SIMA 2011 sur fond de croissance

Les constructeurs de tracteurs et autres équipements se préparent à répondre à une demande de plus en plus forte de produits agricoles. C’est donc avec un moral au beau fixe qu'ils exposent leurs produits au Salon international du machinisme agricole. Le Sima se tient du 20 au 24 février, à Paris-Nord Villepinte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Machinisme agricole : un SIMA 2011 sur fond de croissance
Case MXM 140 Pro Maxxum

Selon l’Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production agricole devrait augmenter de 70% d’ici 2050. Pour Jean-Pierre Bernheim, président de l’Union des industriels de l’agroéquipement (Axema) et Pdg de Bucher-Vaslin, un fabricant d’équipements pour la vinification, l’évolution démographique n’est qu’une des raisons de l’optimisme des constructeurs de machines, « la population augmente évidemment, mais en même temps les surfaces agricoles rétrécissent et il faut produire plus vert ».

L’Axema regroupe 230 entreprises qui emploient 15 000 personnes. « Bien sûr, l’activité reste cyclique et la crise est passé par là. Mais les affaires reprennent », précise Jean-Pierre Bernheim. L’activité du secteur a connu en France une croissance de 15% (en valeur) au dernier semestre 2010, après une baisse de 25% les six mois précédents.

Trois questions à Patrick Ballu, Pdg d’Exel Industries, spécialiste des équipements de pulvérisation
« Le potentiel de croissance reste intact »

Comment avez-vous traversé la crise ?
Nous avons enregistré sur l’exercice 2009-2010 une baisse de 15% de notre chiffre d’affaires à 384,4 millions d’euros. Les trois quarts de ce chiffre sont représentés par les équipements de protection des végétaux. Plus de la moitié de notre chiffre d’affaires est réalisée à l’exportation. La situation financière de notre groupe, qui emploie 2 600 personnes dans le monde, est saine, sans aucun endettement.

Quelle a été l’évolution du marché agricole en 2010 ?
Nous avons constaté un fort attentisme des agriculteurs, à cause de la baisse de leurs revenus en 2008 et 2009 et de la renégociation de la Politique agricole commune (PAC). A cela s’ajoute le manque de reprise dans les Pays de l’Est, due à la sécheresse de l’été dernier et à la difficulté d’accéder aux crédits.

Quelles sont les perspectives à moyen et long terme ?
Le potentiel de croissance reste intact. Les besoins en nourriture ne cessent d’augmenter sous la pression de l’évolution démographique et la demande d’une agriculture de précision, plus respectueuse de l’environnement, se renforce tous les jours. L’évolution vers une nouvelle PAC, plus équitable, plus simple, plus verte et plus protectrice face à la volatilité des revenus des agriculteurs, créera de nouvelles opportunités pour les constructeurs d’équipements agricoles.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS