Macarthur accepte l'offre de rachat d'ArcelorMittal et Peabody

MELBOURNE/SYDNEY (Reuters) - ArcelorMittal, Peabody Energy et Macarthur Coal se sont entendus sur les conditions du rachat du spécialiste australien du charbon pulvérisé, ont annoncé mardi les conseils d'administration des trois groupes.

Partager

Aucune offre concurrente n'est venue surenchérir sur celle soumise par ArcelorMittal et Peabody, qui achèteront l'ensemble des actions Macarthur à un prix unitaire de 16,00 dollars australiens (11,75 euros).

Le groupe australien, leader mondial du charbon pulvérisé, a finalement cédé à un montant inférieur à celui qu'il estimait initialement valoir, après avoir rejeté quatre offres en trois ans et ouvert ses comptes à plusieurs repreneurs potentiels.

Macarthur avait auparavant estimé valoir 18 dollars par titre. En réponse, ArcelorMittal et Peabody ont relevé leur offre de 3% à 16 dollars australiens.

La totalité des membres du conseil d'administration de Macarthur ont recommandé aux actionnaires d'accepter l'offre.

Signe que les investisseurs n'espèrent pas de meilleure proposition, le titre Macarthur a clôturé mardi en hausse de 0,44%, soit 7 cents, à 15,870 dollars à la Bourse de Sydney.

ArcelorMittal détenait déjà 16% de Macarthur. Le sidérurgiste sud-coréen POSCO, troisième actionnaire de l'australien, dont il détient 7,25%, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Sonali Paul et Michael Smith, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS