Quotidien des Usines

M-Real Alizay : toujours la confusion... en attendant le 3 octobre

, , ,

Publié le

Social. « Après nous avoir annoncé il y a une semaine les trois repreneurs retenus, la direction nous en annonce cinq au total aujourd’hui, constate Thierry Philippot, délégué CGT de la papeterie M-Real d’Alizay dans l’Eure. Mais nous n’avons toujours aucune information précise concernant le contenu de ces offres. La direction avait pourtant promis de communiquer, sachant qu’elle arrêtera son choix le 3 octobre prochain. Quant à la candidature de deux autres groupes européens, cela corrobore nos prévisions : les papetiers européens voient d’un mauvais œil l’arrivée d’un concurrent asiatique si le groupe thaïlandais candidat était choisi pour reprendre l’usine… ». Les essais de fabrication que ce dernier devait réaliser avec sa propre pâte à papier sont d’ailleurs suspendus.

Mais le plus inquiétant pour les 330 salariés de cette filiale du finlandais M-Real reste que la direction évoque, à chaque échange avec les représentants du personnel, l’éventuelle fermeture « pure et simple » de l’usine.

« Nous avons quasi l’impression que c’est le souhait du groupe, poursuit le délégué. Ce qui crée la confusion ! En attendant, notre expert comptable n’a toujours pas accès aux documents demandés dans le cadre de notre droit d’alerte. Ils concernent notamment les volumes et le chiffre d’affaires de l’usine. Si nous ne les obtenons pas aujourd’hui, nous assignerons la direction en référé au tribunal pour les obtenir ».

De son côté Denis Beauséjour, le directeur général du site, indique qu’il ne peut infirmer ou confirmer quelque information qu’il soit, la vente étant gérée dans la confidentialité par la direction du groupe.

L’usine d’Alizay produit 300 000 tonnes annuelles de papier en ramettes et en bobines après la fermeture de l’usine de pâte à papier du site, d’une capacité de 250 000 tonnes, en juillet 2010.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte