Quotidien des Usines

M-Real Alizay : référé reporté… salaires payés

, , ,

Publié le

Social. La journée du 2 novembre a été chargée pour les 330 salariés de la papeterie M-Real d’Alizay (Eure), qui occupent toujours leur usine depuis 15 jours.
Ils ont appris que le référé du comité d’entreprise (CE) contre la direction pour délit d’entrave au CE dans le cadre d’une procédure d’alerte ne serait plaidé que le 9 novembre prochain, et non le 3 novembre. Ensuite, que les syndicats et la direction ont signé un accord pour que les salaires du 17 octobre dernier jusqu’au 18 novembre prochain soient intégralement payés, même si tous les salariés sont en grève. Seule condition : que les salariés soient bien présents et pointent sur le site tous les jours.
« Concernant notre référé, ce n’est pas une bonne nouvelle puisque la direction va convoquer les membres du CE le 8 novembre pour ouvrir les négociations sur la fermeture de l’usine et sur le plan social, précise Eric Lardeur, délégué CFE CGC. Nous aurions préféré avoir la réponse avant. Le juge pourra cependant décider sur chaise, c’est-à-dire immédiatement. Sinon, nous devrons attendre la fin du mois pour le jugement ».

En revanche, le délégué se félicite qu’au niveau politique, le dossier ait changé d’étage. Il est désormais chez le Premier Ministre et le gouvernement veut désormais s’adresser, non plus à M-Real, mais au groupe auquel cette société appartient, le géant papetier finlandais Metsa-Litto. Par ailleurs, l’un des deux repreneurs potentiels du site eurois éconduits par M-Real, le français Fin’Active, a été reçu le 3 novembre au matin à l’Elysée.
Eric Lardeur s’est également félicité du succès de la journée « portes ouvertes » de l’usine le 29 octobre dernier. « Plus de 2 000 visiteurs sont venus voir la ligne de fabrication de papier remise en route pour la circonstance. Nous n’avons rien demandé à personne, ni à M-Real, ni à la préfecture et avons prouvé que notre outil industriel était opérationnel immédiatement ».

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte