M-Real Alizay menacée

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

M-Real Alizay menacée

Social. Après avoir arrêté la fabrication de pâte à papier de l’usine d’Alizay dans l’Eure et supprimé 89 emplois sur ce site qui en comptait 400, le groupe papetier finlandais M-Real, filiale du groupe Metsäliitto, indique, via un communiqué, mettre en vendre l’unité de production de ramettes de papier.

« En vain, au cours des dernières années, M-real a tenté plusieurs fois de céder l’usine de production de papier d’Alizay à différents candidats », commente la direction. « M-real maintient ses efforts dans la recherche de solutions pour céder l’usine, et convie les candidats crédibles à se manifester dans le cadre d’un processus public de cession de l’usine de papier d’Alizay. Celui-ci prendra fin au plus tard le 30 septembre 2011. Dans l’hypothèse où aucun repreneur crédible n’est retenu par M-Real dans le délai imparti, la fermeture de la papeterie d’Alizay, qui totalise encore 330 salariés, est envisagée ».
La direction justifie sa décision par l’important déficit récurrent du site normand et des perspectives « très mauvaises ».
Deux autres sites allemands (Gohrsmühle et Düren en Rhénanie-du-Nord/Westphalie) du groupe sont concernés par des décisions de même type, liées à la réduction des déficits. M-Real envisage ainsi de céder tout ou partie de l’usine de Gohrsmühle en Allemagne. Si celle-ci échouait, M-Real y arrêterait progressivement la production de papiers fins non couchés et mettrait un terme aux activités non rentables de production de papiers spécialisés. Dans le cas où la cession intervenait, l’usine de Gohrsmühle ne produirait plus que des étiquettes réalisées à partir de papier couché et des produits d’emballage (Chromolux). M-Real envisage également d’arrêter ses activités restantes de production de papiers autocopiants au sein de l’usine Reflex en Allemagne.
M-Real précise que, si ces mesures sont mises en place, son chiffre d'affaires devrait baisser de 390 millions d'euros et son résultat d'exploitation devrait augmenter de 60 millions d'euros par rapport à 2010.
A voir également sur France 3 : Menace sur M-Real, abbatement chez les salariés.


0 Commentaire

M-Real Alizay menacée

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS