Quotidien des Usines

M-Real Alizay : les salariés libèrent le site et portent plainte pour harcèlement

, , ,

Publié le

M-Real Alizay : les salariés libèrent le site et portent plainte pour harcèlement
M-Real à Alizay

Social. Les salariés de la papeterie M-Real d’Alizay dans l’Eure qui occupaient leur usine depuis près d’un mois ont voté ce matin la fin du blocage de l’entreprise.
Motif : les menaces faîtes par la direction du groupe finlandais M-Real de faire payer des amendes aux occupants qui bloquaient quelque 23 000 tonnes de papier.
« Nous avons signé un accord avec la direction, précise un délégué syndical. Nous libérons le papier et cessons le blocus dès la fin de semaine. En échange, elle verse aux salariés une prime de 3 000 euros, la moitié fin novembre, l’autre moitié en janvier. Surtout, la direction s’engage à ne déménager aucune machine, et à ne pas toucher à l’outil industriel ».

Après cette décision prise en assemblée, 88 des 330 salariés du site désormais promis à la fermeture par la direction se sont rendus au proche commissariat Pont-de-l’Arche pour y déposer individuellement plainte pour harcèlement moral contre la direction du groupe.
Ces plaignants estiment en effet que le refus de la direction de vendre le site, après leur avoir annoncés son intention de le faire et qu’il y avait des acheteurs, est une forme de « harcèlement moral ».

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte