Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

LyondellBasell investira 200 millions d’euros à Berre-l'Etang

, , , ,

Publié le

La direction de LyondellBasell à Berre-l'Etang (Bouches-du-Rhône) assure vouloir pérenniser le site pétrochimique. L'investissement s'étalonera sur six ans.

LyondellBasell investira 200 millions d’euros à Berre-l'Etang © Lyondellbasell

Invité par le conseil communautaire d'Agglopole Provence* à s'exprimer sur les intentions de son groupe en Provence, Jérôme Mauvigney, directeur du site de LyondellBasell à Berre-l'Etang (Bouches-du –Rhône), a fait en sorte de rassurer élus et population. La fermeture de la raffinerie est actée et définitive, mais les négociations engagées avec les pouvoirs publics et les syndicats, depuis la signature d'un compromis en juin dernier, ont débouché sur l'annonce d'un montant de 200 millions d'euros d'investissements à engager dans les six prochaines années.

Le projet vise à la fois à consolider le site, le revitaliser sur les terrains occupés par l'unité de raffinage, nettoyés et dépollués jusqu'en 2018 pour être réaffectés à terme à des activités économiques.

Une centaine d’emplois pourraient être créés

Environ 100 millions d'euros seront consacrés au maintien de l'outil industriel, une cinquantaine de millions d'euros aux grands arrêts de maintenance des différentes unités chimiques et une somme équivalente pour accroître la compétitivité globale de l'installation pétrochimique.

Selon le directeur, une centaine d'emplois pourrait être créés par ces projets. Pour le président d'Agglopole Provence, Nicolas Isnard, "LyondellBasell a rendu une bonne copie pour assurer sa pérennité sur notre territoire. C'est un effort important". Le maire de Berre-l'Etang, Serge Andreoni, se réjouit qu'après la perte de 350 emplois sur la raffinerie, "l'industriel pérennise les 950 emplois répartis sur les autres installations, mais aussi plus de 2 000 emplois dans la sous-traitance".

Jean-Christophe Barla

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle