Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Lyft dépose un dossier d'IPO à Wall Street, avant Uber

Publié le

(Reuters) - Lyft, spécialiste des véhicules de transport avec chauffeur (VTC), a déposé un dossier d'introduction en Bourse à Wall Street, prenant ainsi de vitesse son plus grand concurrent américain Uber avec une opération qui testera l'appétit des investisseurs pour ces sociétés technologiques en vue, mais toujours non rentables.

Lyft dépose un dossier d'IPO à Wall Street, avant Uber
Lyft, spécialiste des véhicules de transport avec chauffeur (VTC), a déposé un dossier d'introduction en Bourse à Wall Street, prenant ainsi de vitesse son plus grand concurrent américain Uber avec une opération qui testera l'appétit des investisseurs pour ces sociétés technologiques en vue, mais toujours non rentables. /Photo d'archives/REUTERS/Chris Helgren
© Chris Helgren

Le groupe californien, qui était valorisé environ 15 milliards de dollars (13,2 milliards d'euros) après une levée de fonds de 600 millions en juin, n'a pas précisé la part de capital qu'il compte introduire en Bourse ni la fourchette de prix pour cette IPO dans un document confidentiel déposé jeudi auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Lyft prévoit d'entrer en Bourse au premier semestre 2019, ont rapporté des sources à Reuters. Uber devrait lancer son IPO l'année prochaine. Elle pourrait le valoriser environ 120 milliards de dollars. Airbnb, plate-forme de locations de logements entre particuliers évaluée à 31 milliards de dollars, prévoit également d'être cotée l'année prochaine.

Dropbox et Spotify, deux entreprises appartenant au club des licornes, ces sociétés technologiques valorisées à plus d'un milliard de dollars, ont occupé le devant de la scène américaine des IPO cette année. Mais les récentes turbulences sur les marchés boursiers dues aux tensions commerciales entre Washington et Pékin pourraient doucher l'enthousiasme suscité par Lyft et Uber.

"Les baisses du marché signifient que le prix de l'offre sera plus bas. Mais il y a aussi un risque à attendre pour s'introduire en Bourse. Les marchés pourraient reculer encore davantage et les entreprises pourraient lever moins d'argent si elles attendaient plus longtemps", estime Jay Ritter, expert en IPO et professeur à l'Université de Floride.

Le processus d'IPO de Lyft devrait débuter une fois l'examen de la SEC terminé, a dit le gendarme boursier dans un communiqué.

(Aparajita Saxena; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle