LVMH va acheter les yachts néerlandais Royal van Lent

Partager

Le leader du luxe français vient de signer un accord d'exclusivité pour acquérir le chantier naval néerlandais Royal van Lent, spécialisé dans la fabrication de yachts très haut de gamme. Commercialisés sous la marque Feadship, seuls quelques bateaux d'au moins 50 mètres de long et vendus minimum 30 millions de dollars pièce sont produits chaque année.

Le fabricant néerlandais qui "travaille de manière artisanale" réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 200 millions d'euros. Depuis sa création il y a 160 ans, Royal van Lent a construit 800 bateaux, exclusivement fabriqués aux Pays-Bas.

Selon les informations de l'agence Reuters, le prix d'acquisition serait "de l'ordre de quelques centaines de millions d'euros, moins de 500 millions". "Ce marché est très porteur, a précisé à Reuters un porte-parole de LVMH, avec une croissance structurelle supérieure à 20% par an et la moitié du chiffre d'affaires réalisé auprès de clients récurrents".

Le groupe de luxe n'en est pas à son premier coup d'essai sur ce segment ultra-sélectif des yachts de grande taille. En juin dernier, LVMH avait déjà acquis, par l'intermédiaire du fonds L Capital, le fabricant de yachts britannique Princess Yachts International.

C. R.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS