Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

LVMH transforme le Musée des arts et traditions populaires en sanctuaire des métiers d'artisanats

Cédric Soares , ,

Publié le

Bonne nouvelle Le groupe LVMH et la ville de Paris ont annoncé, mercredi 8 mars, la création de la maison LVMH / Arts-Talents-Patrimoine. L’initiative a pour objet de valoriser les métiers d’art et d’artisanat français, d’en assurer la diffusion auprès du grand public et le rayonnement à l’international. Le groupe de luxe a signé une convention de cinquante ans avec la capitale pour en assurer l’exploitation.

LVMH transforme le Musée des arts et traditions populaires en sanctuaire des métiers d'artisanats
Vue de la future maison LVMH / Arts-Talents-Patrimoine
© Cyrille Thomas / LVMH

Le 27 octobre 2014, Bernard Arnault inaugurait la fondation Louis Vuitton au jardin d’acclimatation de Paris. Moins de 3 ans plus tard et à seulement quelques centaines de mètres, le capitaine d’industrie a présenté la maison LVMH / Arts-Talents-Patrimoine, sanctuaire des métiers d’art et d’artisanat, en compagnie de François Hollande et de Anne Hidalgo.

A son ouverture, d’ici deux à trois ans, le lieu accueillera, dans les locaux rénovés de l’ancien musée des arts traditions populaires (MATP), une académie, des ateliers ainsi que deux salles de concert et d’expositions

Paris capitale internationale de la création de l’art

Le projet porté à la fois par la ville de Paris et LVMH a vocation à valoriser, à l’international, les métiers d’art et les savoir-faire au cœur du patrimoine français.

“Je me réjouis que le groupe LVMH puisse contribuer a cet ambitieux projet, et permettre d’accroître, davantage encore, le rayonnement national et l’attractivité internationale de Paris, la force et la diversité de la culture de notre pays, l’excellence de son artisanat”, déclare Bernard Arnaud.

Pour Anne Hidalgo, le projet installe Paris comme capitale internationale de l’art de la création. La maire de la capitale a également salué l’engagement des grandes maisons de luxe, dont LVMH, à laisser leurs ateliers dans la ville de lumière. “C’est une excellente nouvelle pour les Parisiens et pour tous les amoureux de Paris. C’est aussi un message fort adressé aux jeunes générations : l’artisanat représente de formidables opportunités et débouchés que nous les encourageons a découvrir et a saisir”, détaille l’élue.

LVMH perpétue son engagement envers la préservation des métiers d’art et d’artisanat

Côté LVMH, la préservation et le développement de la filière passe par l’apprentissage. Le groupe a lancé en 2014 l’Institut des métiers d’excellence LVMH (IME). Depuis 3 ans le centre accueille plus de 100 apprentis par an et les forme à divers métiers d’artisanat comme la couture, l’art culinaire ou l’horlogerie.  

L’académie des métiers d’arts et des savoir-faire, prévue dans le projet, va s’appuyer sur cette précédente initiative afin de sensibiliser le grand public à la nécessité de pérenniser et diffuser ce patrimoine culturel.

Le groupe signe un bail de cinquante ans avec la ville

L’ouverture du lieu est prévue courant 2020. Le coût des travaux est estimé à 158 millions d’euros qui seront intégralement pris en charge par le groupe. Le lieu sera exploité dans le cadre d’une convention qui couvrira sur cinquante ans, une fois le chantier terminé. A son échéance, la ville restera propriétaire du bâtiment.

Le groupe versera une redevance fixe de 150 000 euros par an. 2 à 10% du chiffre d’affaires, selon la nature des activités et leur volume, sera également déboursé par le groupe au titre de redevance variable.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle