LVMH obtient gain de cause dans son procès avec Morgan Stanley

Partager

Le tribunal de commerce de Paris vient de condamner la banque d'affaires Morgan Stanley à verser 30 millions d'euros de dommages et intérêts au groupe de luxe français.
Celui-ci réclamait la somme de 100 millions d'euros à la banque, accusée d'avoir rédigé des analyses « erronées et biaisées » qui ont contribué à faire baisser le cours de son action. Ce premier procès en France concernant l'analyse financière pourrait être suivie de la décision du tribunal de compléter cette condamnation pour indemniser le préjudice matériel subi par LVMH. Les avocats de Morgan Stanley ont annoncé dans la foulée qu'ils allaient interjecter l'appel.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS