LVMH: LE PARFUM EN HAUSSE, LE CHAMPAGNE EN BAISSE

Partager

LVMH: LE PARFUM EN HAUSSE, LE CHAMPAGNE EN BAISSE



Grâce à la plus-value réalisée par la cession de Roc à Johnson& Johnson, LVMH a dégagé en 1993 un bénéfice exceptionnel de 602millions de francs. Hors cession de Roc, le résultat du numéro1 mondial du luxe régresse légèrement pour atteindre 2,9milliards de francs. Pour la première fois, Louis Vuitton et Parfums Dior ont fait mieux que le champagne et le cognac.

USINE NOUVELLE - N°2450 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS