LVMH: La JV Thelios (lunetterie) pense pouvoir tripler sa production

LONGARONE, Italie (Reuters) - La coentreprise Thelios de fabrication de montures de lunettes entre le français LVMH et l'italien Marcolin pense être en mesure de tripler sa production grâce au développement de son portefeuille de marques, a déclaré mardi son PDG, Giovanni Zoppas.
Partager

Avec la création de cette coentreprise l'an dernier, LVMH a emboîté le pas de son concurrent Kering qui a internalisé en 2014 la conception et la commercialisation de ses lunettes au sein d'une division dédiée lui permettant de mieux contrôler la fabrication et de mieux capter les marges.

Ce changement de stratégie a porté un coup à l'italien Safilo, deuxième fabricant mondial de lunettes derrière son compatriote Luxottica, qui avait déjà souffert de la perte de licence de Gucci, marque appartenant à Kering.

Avec Thelios, le groupe italien a perdu la licence de Céline(LVMH) et risque de perdre les lunettes Dior et d'autres marques prestigieuses après 2020.

La coentreprise, dont LVMH détient 51%, pourrait potentiellement porter sa production à 4,5 millions de pièces par an, soit trois fois le volume actuel, a déclaré Giovanni Zoppas.

Le directeur général délégué de LVMH Antonio Belloni a pour sa part déclaré que les marques du groupe étaient libres de choisir à qui elles accordaient leur licence, mais a précisé que Thelios deviendrait ce qu'il a appelé un partenaire privilégié.

"Certaines des licences les plus importantes expirent en 2020 et au cours des deux années suivantes", a-t-il précisé.

La licence de Safilo pour Dior arrive à échéance en décembre 2020, celle pour Givenchy en 2021, celle pour Fendi en 2022 et celle pour Marc Jacobs en 2024.

Thelios, qui emploie 250 personnes, a inauguré mardi la Manifattura un site de 8.000 m2 à Longarone, en Italie. Sa surface pourra être doublée si nécessaire, a indiqué Giovanni Zoppas.

En plus de Céline, Thelios compte désormais dans son portefeuille Loewe et Fred.

"Nous serions très déçus de ne compter que trois marques (...) Nous sommes déterminés à en ajouter", a dit Antonio Belloni.

Il a indiqué que LVMH ne prévoyait pas d'augmenter sa participation de 10% dans Marcolin.

(Riccardo Bastianello, Danielle Rouquié et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS