Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

LVMH déménage ses chercheurs à Saint-Jean-de-Braye

, , , ,

Publié le

Le géant du luxe a investi 30 millions d'euros dans un nouveau centre de recherches, implanté sur une commune proche d'Orléans (Loiret). Le déménagement va se poursuivre jusqu'à mi-juin.

LVMH déménage ses chercheurs à Saint-Jean-de-Braye
Centre de R&D Hélios
© LVMH

Les quelque 260 salariés des laboratoires de LVMH recherche sont dans les cartons. Depuis quelques jours, le géant du luxe et des cosmétiques a entamé le déménagement de ses chercheurs à Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans (Loiret). Le centre de recherche est transféré de l'usine voisine des Parfums Christian Dior, sur la même emprise de 55 hectares, vers le nouveau bâtiment, baptisé Hélios distant de 300 mètres.

Les services administratifs sont déjà en place depuis quelques jours. La vingtaine de labos de microbiologie, de cosmétique et d'analyses sont transférés en plusieurs vagues vers cette construction en triangle, pour laquelle LVMH a dépensé 30 millions d'euros. Un montant qui n'est pas confirmé par les dirigeants du groupe de luxe.

La construction avait débuté fin 2011. La surface dédiée à la recherche triple, passant de 6 000 à 18 000 mètres carrés. LVMH concentrera sur son site orléanais les travaux de recherche de toutes ses marques de soins, cosmétiques et parfums (Dior, Givenchy, Guerlain, Fresh).

L'inauguration est prévue au début de l'automne.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle