International

LVMH aurait relevé son offre à 16 milliards de dollars pour acquérir Tiffany

, , , ,

Publié le , mis à jour le 21/11/2019 À 11H49

LVMH aurait relevé son offre d'achat sur Tiffany, a-t-on appris mercredi 20 novembre. Pour acquérir le joaillier américain, le groupe français serait désormais prêt à débourser 16 milliards de dollars.

LVMH aurait relevé son offre à 16 milliards de dollars pour acquérir Tiffany
Maison fondée en 1837, Tiffany est convoité par LVMH pour se renforcer sur le marché américain. /Photo prise le 27 octobre 2019/REUTERS/Eric Gaillard
© ERIC GAILLARD

LVMH aurait relevé son offre d'achat sur Tiffany, a appris Reuters mercredi 20 novembre auprès de sources au fait des discussions entre le géant français du luxe et le joaillier américain. En contrepartie, Tiffany aurait donné accès à ses comptes à LVMH.

La plus grosse acquisition de l'histoire de LVMH

Fin octobre, LVMH avait confirmé avoir engagé des discussions préliminaires avec Tiffany en vue d'une "éventuelle opération". Le groupe n'avait donné aucune autre indication sur son projet mais des sources rapportaient une proposition de rachat à 14,5 milliards de dollars. Une offre qui représenterait la plus grosse acquisition de l'histoire de LVMH.

Ces rumeurs ont suffi à faire grimper le cours en Bourse du joaillier américain. Plusieurs analystes estimaient tout de même que LVMH devrait sans doute revoir à la hausse sa proposition.

Tiffany fait monter les enchères

Comme le lui avait demandé Tiffany, qui a repoussé la première offre, LVMH a soumis une nouvelle proposition plus généreuse, à près de 16 milliards de dollars, précise-t-on de mêmes sources. Le Français propose désormais près de 130 dollars par action, contre 120 dollars précédemment.

Tiffany prévoit de continuer à faire monter les enchères, si bien que rien ne permet à ce stade de savoir si les deux groupes parviendront à un accord, selon les mêmes sources.

Ni LVMH, ni Tiffany n'ont répondu dans l'immédiat aux sollicitations de Reuters. Le cours du joaillier grimpait après Bourse de 3,6%, à 127,75 dollars, à New York.

Avec Reuters (Greg Roumeliotis, version française Simon Carraud)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte