Lutte ouvrière mise sur la lutte des travailleurs pour 2012

Nathalie Arthaud, qui succède à Arlette Laguiller, a dévoilé ses premières pistes de réflexion pour la campagne pour l’élection présidentielle de 2012 le 6 septembre. Avec quelques accents économiques.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Lutte ouvrière mise sur la lutte des travailleurs pour 2012

La candidate de Lutte ouvrière a pour maître mot la défense des travailleurs. Désignée depuis décembre 2010, elle doit lancer officiellement sa campagne la semaine prochaine. Mais déjà elle a révélé quelques-uns de ses chevaux de bataille.

Cette enseignante de 41 ans propose notamment pour lutter contre la crise économique l'expropriation des banquiers, la fusion de toutes les banques en une, l'interdiction des licenciements ou encore la répartition du travail entre tous. "Autant de mesures dont personne ne parle, selon elle. Pour empêcher d'être les éternels sacrifiés, il va falloir se battre nous mêmes" par "des luttes puissantes et des grandes manifestations allant jusqu’à l’explosion sociale".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Nathalie Arthaud en profite pour critiquer ouvertement la politique du gouvernement actuel, surtout sur la crise financière. "Les mesures du gouvernement sont un nouveau coup qui tombe sur les travailleurs et ça ne s’arrêtera pas là", assure-t-elle. Quant à la question de la dette, c’est pour elle une question de bourgeoisie, après les milliards versés aux banques et à l’industrie automobile. "Rien ne va du côté de l'amélioration de la vie, tout va du côté des profits des grands groupes, voilà d'où viennent les déficits!".

Revenant sur les mesures budgétaires proposées par le Premier ministre François Fillon, elle estime qu’il y a inégalité, entre les riches et les buveurs de sodas qui paieront cinq fois plus qu’eux. Selon elle, "ils ne maîtrisent absolument rien du système financier et leur réflexe est de toujours se retourner vers les populations et les faire payer par des plans d'austérité".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS