Lufthansa confirme son objectif annuel après son 3e trimestre

BERLIN (Reuters) - Lufthansa a confirmé mercredi son objectif de résultat annuel, même si la compagnie aérienne allemande a fait état d'une hausse de 32% de son bénéfice au troisième trimestre, et prédit une hausse de son revenu unitaire au trimestre suivant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Lufthansa confirme son objectif annuel après son 3e trimestre
Lufthansa a confirmé mercredi son objectif de résultat annuel même si la compagnie aérienne allemande a fait état d'une hausse de 32% de son bénéfice au troisième trimestre et si elle observe une amélioration des conditions de fixation des prix des billets. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Alors qu'une âpre concurrence dans le secteur aérien a contraint Air Berlin et Monarch à la faillite cet été, les grandes compagnies européennes ont bénéficié d'une robuste demande et d'une tendance à la hausse des prix des billets.

Cependant, malgré la publication de résultats record sur neuf mois, Lufthansa a maintenu son objectif d'un bénéfice annuel supérieur au solde de 1,75 milliard d'euros de 2016.

Les analystes projettent eux un bénéfice d'exploitation ajusté de 2,6 milliards d'euros cette année.

Elle a ajouté que le revenu unitaire, une mesure du "pricing", devrait augmenter légèrement au quatrième trimestre après une hausse de 4,5% au troisième trimestre. Elle anticipait auparavant une baisse de son revenu unitaire au second semestre.

L'action de la première compagnie aérienne allemande, dont le cours a plus que doublé cette année pour atteindre ses plus hauts niveaux depuis 2001, a ouvert en baisse de près de 1% en Bourse de Francfort

Au troisième trimestre, le bénéfice d'exploitation ajusté a été de 1,518 milliard d'euros, en gros conforme au consensus Reuters qui le donnait à 1,502 milliard, tandis que le chiffre d'affaires s'est élevé à 9,81 milliards d'euros (consensus: 9,896 milliards).

Le président du directoire Carsten Spohr a déclaré que ces résultats "nous donnent les capacités d'investissement et de croissance dont nous avons besoin pour jouer un rôle actif dans la consolidation du marché aérien européen et pour continuer à investir dans l'avenir de notre compagnie".

Lufthansa a repris une grande partie des actifs d'Air Berlin pour 210 millions d'euros et a a présenté une offre pour Alitalia.

(Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS