Lufthansa annule des vols, grève du secteur public allemand

BERLIN (Reuters) - Lufthansa a annoncé lundi avoir annulé plus de 800 vols prévus pour mardi, soit environ la moitié de son programme, après l'annonce par le syndicat Verdi de l'élargissement du mouvement de grève aux services publics dans les aéroports.
Partager
Lufthansa annule des vols, grève du secteur public allemand
Lufthansa a annoncé lundi avoir annulé plus de 800 vols prévus pour mardi, soit environ la moitié de son programme, après l'annonce par le syndicat Verdi de l'élargissement du mouvement de grève aux services publics dans les aéroports. /Photo prise le 9 janvier 2018/REUTERS/Michaela Rehle

Verdi, qui réclame une augmentation de 6% des salaires pour 2,3 millions d'employés de divers services publics, a fait savoir que le personnel au sol et certains services de lutte contre les incendies pourraient répondre à son appel dans les aéroports de Francfort, Munich, Cologne et Brême.

La plupart des vols annulés sont des court-courriers mais 58 long-courriers ont également été supprimés, précise Lufthansa.

Francfort et Munich sont les deux principales plateformes de Lufthansa, première compagnie aérienne allemande.

Le débrayage aura lieu à Francfort mardi de 5h00 à 18h00, heure locale (03h00-16h00 GMT) et concernera les services de sécurité et ceux de chargement et déchargement des avions.

Les aéroports de Francfort et Munich avaient averti les voyageurs de s'attendre à des perturbations importantes mardi.

Une porte-parole de Fraport, l'opérateur de l'aéroport de Francfort, a précisé que les points de contrôle de sécurité devraient sans doute fermer en raison de l'arrêt de travail.

Un mouvement de grève de même type il y a quatre ans avait entraîné des centaines d'annulations de vols dans les grands aéroports allemands, notamment des vols court-courriers.

Les débrayages de mardi s'inscrivent dans le cadre d'un mouvement plus large de quatre jours - du 10 au 13 avril - qui touche notamment les transports publics, les piscines, le ramassage de ordures et les crèches.

Un troisième cycle de négociations salariales est prévu les 15 et 16 avril.

"Le patronat n'a pas encore présenté de proposition. Avec les grèves, les salariés font monter la pression pour qu'il mette fin à sa tactique de blocage", déclare le président de Verdi, Frank Bsirske, dans un communiqué.

(Victoria Bryan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS