Lucibel relocalise en France la production de ses luminaires à LED

Après avoir fabriqué ses ampoules et lampes à LED grand public en Chine, Lucibel a rapatrié sa production en France, en interne. Un revirement qui s’inscrit dans sa stratégie de repositionnement sur l’éclairage professionnel.

Partager
Lucibel relocalise en France la production de ses luminaires à LED
Usine de fabrication des luminaires à LED de Lucibel

Après avoir fabriqué ses ampoules et lampes à LED grand public en Chine, Lucibel, qui compte 150 personnes et affiche un chiffre d'affaires de 27 millions d’euros en 2016, a profité de son recentrage sur l’éclairage professionnel en 2014 pour revenir progressivement fabriquer ses produits en France. « Nous voulions nous rapprocher de nos clients, nous affranchir des transports et éviter les stocks, explique Yves-Heny Brepson, son directeur général délégué. Notre vocation est de réaliser des solutions d’éclairage sur mesure. Nous avons besoin de la proximité avec les clients pour adapter les produits à leurs spécifications. Nous ne pouvons pas le faire avec la réactivité, la qualité de service et le conseil nécessaires en conservant notre production en Chine. »

Moins de volumes mais des produits plus chers et sur mesure

Après la sortie du marché grand public en 2014, finies la bataille sur les prix et la course au volume. Les systèmes d’éclairage réalisés aujourd’hui pour les magasins, hôtels, entrepôts ou usines coûtent jusqu’à 2000 euros la pièce. Et les volumes vont de 1000 à 6000 pièces. Un positionnement qui justifie l’investissement dans une production locale en propre.

« Nous nous sommes doté d’une équipe R&D de quatre personnes pour nous différencier sur le marché par l’écoconception des produits, détaille Yves-Heny Brepson. Et nous avons créé un atelier d’assemblage de 4000 m2 en récupérant une partie de l’usine d’un partenaire dans la construction électrique à Barentin. L’activité de fabrication occupe aujourd’hui 26 personnes. » Le directeur général délégué se garde de dévoiler le nom du partenaire en question. Mais, selon les information de L'Usine Nouvelle, il s'agit de Schneider Electric. Pour la maitrise de métiers comme le travail des métaux, la peinture ou le prototypage, Lucibel s’appuie sur Procédés Hallier, une société d’éclairage pour musées qu’il a rachetée en janvier 2014.

Appel à des fournisseurs locaux ou en Europe

Il a fallu trouver des fournisseurs locaux ou en Europe, même si les composants électroniques comme les LED viennent d’Asie. « La carte électronique, la tôlerie, la peinture, les emballages, les pièces plastiques, les câbles… presque tout est fait en France pour garder une chaine logistique la plus courte possible et gagner du temps », affirme Yves-Heny Brepson.

Compte tenu de la variété des produits et des faibles volumes, l’assemblage reste manuel. Mais, pour rester compétitif en prix par rapport à une fabrication en Chine, Lucibel a mis une démarche de standardisation des composants utilisés, de capitalisation sur les expériences passées, de sélection des bons fournisseurs et d’optimisation des tâches des opérateurs.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS