Luc Oursel répond à Anne Lauvergeon : "il n’y a aucun complot !"

Le président du directoire d’Areva, Luc Oursel, répond en exclusivité pour L’Usine Nouvelle aux accusations portées par Anne Lauvergeon, son prédécesseur à la tête du spécialiste du nucléaire.
Partager
Luc Oursel répond à Anne Lauvergeon :

L'Usine Nouvelle - Comment réagissez-vous aux accusations portées hier par Anne Lauvergeon ?
Luc Oursel -
Ma position est simple. Ma priorité absolue, c’est le redressement de l’entreprise Areva qui est dans une situation extrêmement difficile. Je ne rentrerais dans aucune polémique publique. En revanche, je fais le vœu avec force que ce déballage médiatique public cesse. Je demande du respect pour les équipes d’Areva qui sont engagées avec moi dans la transformation de l’entreprise et qui sont extrêmement affectées par les atteintes portées à l’image de l’entreprise. Le sujet des indemnités de Madame Lauvergeon n’intéresse pas les salariés d’Areva.

Mais sur le fond du dossier, à savoir l’acquisition contestée de la société Uramin, que répondez-vous ?
Je pense que c’est un sujet qui ne doit pas être traité dans l’émotion mais dans le rationnel. Nous avons annoncé au conseil de surveillance, début décembre, la nécessité de provisionner presque deux milliards d’euros sur cette acquisition et les investissements correspondants, provision qui résulte à la fois des conséquences de Fukushima et d’un écart significatif entre les réserves prévues et les réserves réelles en uranium de la société Uramin. Suite à cela, le conseil de surveillance, de façon normale et il ne faut y voir aucun complot, a demandé à trois administrateurs indépendants d’analyser les conditions d’acquisition et d’exploitation de cette société et d’en tirer des enseignements pour le groupe. Nous attendons les conclusions de ces administrateurs indépendants et, à partir de là, prendre des décisions et des actions, si nécessaire.

Mais une plainte a été déposée contre X par Anne Lauvergeon pour espionnage…
Cette plainte fait référence à l’intervention d’un cabinet d’intelligence économique. Lorsque j’ai été alerté sur ce sujet, j’ai fait mon travail. C’est-à-dire de comprendre ce qui s’était passé. Areva comme beaucoup de sociétés fait appel à des sociétés d’intelligence économique et je garantis qu’Areva n’a, à aucun moment, commandé d’étude illégale à cette société. Et, comme il y a une plainte déposée, la société Areva a pris contact avec le magistrat en charge de l’instruction pour lui prêter sa totale coopération pour des faits qui, je le rappelle, remontent au premier semestre 2011, date à laquelle je n’étais pas président d’Areva. Tous les éléments ont été transmis au magistrat instructeur de la plainte. Donc je souhaite qu’il y ait de la sérénité. La méthode est là. Attendons les conclusions dans la sérénité.

Certains estiment que vous avez dévalué vos actifs miniers de manière précipitée, avant de les filialiser voire de les revendre…
Toute idée de démantèlement d’Areva est fantaisiste. Nous voulons conserver notre activité minière mais nous ne sommes pas fermés à une ouverture du capital dès lors que nous gardons un contrôle fortement majoritaire des mines. Si un partenaire minoritaire entrait au capital, il faudra qu’il apporte quelque chose sur le plan industriel.

Propos recueillis par Ludovic Dupin, Pascal Gateaud et Thibaut De Jaegher

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Electricité, électrotechnique

Baladeuse fluorescente étanche

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS