Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

LSDH mobilise 250 millions d'euros pour plus de végétal

, , , ,

Publié le

Laiterie Saint-Denis de l'Hôtel (LSDH) investit 250 millions d'euros sur trois ans pour adapter ses usines aux nouvelles tendances alimentaires. L'entreprise, basée à Saint-Denis de L'Hôtel près d'Orléans (Loiret), se concentre sur des gammes plus végétales. 260 créations d’emplois devraient découler de ces investissements.

LSDH mobilise 250 millions d'euros pour plus de végétal
Laiterie Saint-Denis de l'Hôtel (LSDH) programme un investissement de 250 millions d'euros sur trois ans dans ses six usines.
© LSDH

L'entreprise de taille intermédiaire (ETI) Laiterie Saint-Denis de l'Hôtel (LSDH) programme un investissement de 250 millions d'euros sur trois ans dans ses six usines afin de les adapter à la croissance des volumes, aux contraintes réglementaires et aussi pour développer de nouvelles gammes, notamment dans les jus végétaux qu'il fabrique en marques distributeurs ou pour des marques comme Sojasun et Alpro. Le financement de ces investissements intervient sur fonds propres et auprès d'un pool bancaire emmené par Banque populaire-Caisse d'Epargne et LCL. Ces investissements entraîneront le recrutement de 260 salariés supplémentaires, dont une centaine sur les nouveaux entrepôts de stockage de Châteauneuf-sur-Loire et Donnery dans le Loiret.

Le site principal de LSDH à l'est d'Orléans (Loiret) à Saint-Denis de l'Hôtel recevra de nouveaux outils pour une cinquantaine de millions d'euros. De nouvelles lignes seront dédiées aux jus d'amande et de noisette, sans croisement possible, "afin de respecter les prescriptions sur les allergènes", expose Emmanuel Vasseneix, président. LSDH investit aussi dans un extracteur. Les laits végétaux représentent 10 % des ventes et 100 000 emballages par an. Le dirigeant envisage de doubler ces chiffres à court terme.

D'autre part, un nouveau magasin de préparation climatisé verra le jour à Donnery (Loiret), pour servir les usines LSDH et Les Crudettes. Ce nouveau site à construire nécessitera 30 millions d'euros d'investissement.

Serre expérimentale

Les Crudettes, filiale de conditionnement de salades et produits frais, sera dotée d'un nouveau site logistique de 10 000 m², pour 10 000 emplacements palettes et 1 500 références à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret). En outre, une serre expérimentale dotée de capteurs, sous atmosphère contrôlée, est en cours de construction pour environ 5 millions d'euros. "Elle servira de démonstrateur afin de certifier de nouveaux produits et pour mieux prendre en compte les attentes des consommateurs", dit Emmanuel Vasseneix PDF de LSDH.

D'autre part, l'ETI prévoit d'investir plusieurs dizaines de millions dans ses usines Jus de fruits d'Alsace à Sarre-Union (Bas-Rhin) et L'Abeille à Cholet (Maine-et-Loire). Celle-ci devrait être transférée du centre-ville vers la périphérie d'ici 2020.

LSDH a réalisé un chiffre d'affaires de 800 millions d’euros en 2017. Son effectif est de 2 000 personnes.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus