Louis Vuitton gagne un procès pour contrefaçon au Canada

Un combat gagné pour Louis Vuitton. Le maroquinier français, filiale du groupe LVMH, a remporté une victoire devant la justice canadienne pour une histoire de contrefaçon.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Louis Vuitton gagne un procès pour contrefaçon au Canada

La Cour fédérale du Canada a donné raison le 27 juin au groupe et à son homologue britannique Burberry contre des entreprises canadiennes Singga, Carnation Fashion et Altec Productions. Elles auraient en effet vendu des accessoires avec des motifs et des logos semblables à ceux des marques de luxe européennes. Selon la Cour, les entreprises canadiennes ont causé de la confusion chez les consommateurs et ont violé les marques de commerce de Louis Vuitton et Burberry.

Les entreprises canadiennes sont donc condamnées à verser 1,4 million de dollars au groupe français et 1,1 million de dollars à Burberry. Le groupe Louis Vuitton s’est félicité de cette décision, assurant qu’il s’agit d’une victoire marquante pour la marque. "Nous espérons que cette décision enverra un message aux faussaires à travers le monde que Louis Vuitton met en œuvre de façon agressive sa politique de tolérance zéro contre la contrefaçon", assure Valérie Sonnier, chef de la division de la propriété intellectuelle chez le maroquinier.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS