Louis Schweitzer dresse le bilan de la Halde

Avant de quitter l’institution dont il a été le premier président, Louis Schweitzer a pu commenter l’action de la Halde. Pour l’ancien président de Renault, le travail accompli est satisfaisant, mais tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Louis Schweitzer dresse le bilan de la Halde

Ce sont sûrement les statistiques les plus difficiles à interpréter. Comment analyser la hausse des réclamations déposées auprès de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) ? Est-ce le signe d’un accroissement des discriminations ? D’une plus grande sensibilité sur ces questions ? Ou d’un effet d’optique dû à notoriété croissante de la Halde, si bien qu’une personne discriminée a acquis le réflexe de saisir l’institution présidée par Louis Schweitzer ? Pour ce dernier, qui s’apprête à quitter lundi 8 mars la présidence de la Halde, la hausse du nombre de plaintes témoigne d’une moindre tolérance face aux discriminations. Et d’ajouter « la Halde est mieux connue », une manière de légitimer le travail effectué depuis cinq ans par cette dernière. Si l’ensemble des demandes reçues par la Halde ont été examinées, seulement 1 752 ont été instruites et 1 043 autres transmises vers les juridictions compétentes.

Réclamations en hausse de 20 %

Côté chiffres, le rapport 2009 met en évidence une hausse de 21 % du nombre de réclamations déposées en un an : ce sont 10 546 réclamations qui ont reçues par la Halde, la moitié concernant des problèmes liés au travail. Dans deux tiers des cas, la discrimination se manifeste dans le déroulement de la carrière de la personne, le solde correspondant à des situations de discrimination à l’embauche. Deux réclamations sur trois concernent une entreprise privée.

La Halde rappelle qu’un tribunal a condamné un employeur à payer 32 000 euros de réparations à un salarié dont le licenciement était une discrimination raciale. De même, le licenciement d’un salarié pour cause de transsexualisme a été annulé. Interrogé par nos confrères de France Inter, Louis Schweitzer estime qu’il reste beaucoup à faire pour les « femmes et les plus de 40 ans à la recherche d’un emploi ».

Le nom du remplaçant de Louis Schweitzer n’est pas encore connu. Pis, le poste restera vacant quelques temps, les candidats devant être entendus par les commissions compétentes de l’Assemblée et du Sénat. Rendez-vous est pris après les Régionales. On a connu le pouvoir plus prompt à nommer des remplaçants.

0 Commentaire

Louis Schweitzer dresse le bilan de la Halde

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS