Louis Petiet : "J'ai versé ma part pour Heuliez"

Sous les feux des projecteurs, Bernard Krief Consulting soigne son image autour d’Heuliez

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Louis Petiet :

« Nous sommes en avance sur nos objectifs. » Pour Louis Petiet, le président de Bernard Krief Consulting (BKC), repreneur d’Heuliez, il n’y a pas de polémique. L’usine de Cerizay, dans les Deux-Sèvres, aurait des carnets de commande pleins pour 2010. Que ce soit en sous-traitance pour le secteur emboutissage dont s’occupe la société Heuliez New word - l’une des trois filiales d’Heuliez Concord – ou en produits propres et partenariat, avec Heuliez véhicule électrique. Cette seconde filiale est en charge de produire une gamme de quatre véhicules électriques.

Le Pélican - un tricycle électrique à destination des collectivités - est déjà en vente. La production de la SimplyCity, pick-up développé par le PME charentaise Eco&Mobilité, a débuté en décembre. Quant à la Friendly, « la production en pré-série industrielle a démarré », affirme Louis Petiet qui indique en avoir d’ores et déjà acheté une. Enfin, d’ici la fin 2010, une variante cinq portes de la Friendly, doté de panneaux photovoltaïques devraient également sortir de l’usine.

En attendant, la controverse autour des sommes qui devraient être versées par BKC (15 millions d’euros), la région Poitou-Charentes (5 millions d’euros) et le FSI (10 millions d’euros), ne semblent pas ébranler cet habitué de la reprise d’entreprises en difficultés. « Nous sommes deux sur trois à avoir pris nos engagements », dit Louis Petiet, évoquant BKC et la Région, qui attendaient la publication du décret du 27 novembre autorisant la région Poitou-Charentes à participer au capital de la société par actions simplifiée Heuliez véhicule électrique. Le président de BKC assure que sa part a été versée suite à la réunion extraordinaire du groupe qui s’est tenue mercredi 9 décembre, « mais un délai d’une semaine est nécessaire pour mettre en œuvre la documentation juridique », précise-t-il. A suivre donc...

%%HORSTEXTE:%%
1 Commentaire

Louis Petiet : "J'ai versé ma part pour Heuliez"

elly
15/12/2009 15h:06

J'espère que tout cela est vrai!
Monsieur Petiet, n'abandonnez pas vos compatriotes: faites mentir ceux qui racontent des horreurs à votre sujet. La Région Poitou-Charentes se met en quatre pour que le projet soit une réussite.
Faites tout pour que ça marche, car les 600 familles minées par l'angoisse doivent être placées au-dessus des calculs financiers et politiciens. La Droite veut que le projet échoue pour régler ses comptes avec Ségolène Royal: c'est ignoble.

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS