Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Louis Gallois sera le prochain président du conseil de surveillance de PSA

, , , ,

Publié le , mis à jour le 19/03/2014 À 09H34

Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a confirmé le 19 mars le choix de Louis Gallois pour devenir son nouveau président.

Louis Gallois sera le prochain président du conseil de surveillance de PSA © Capture d'écran - France 2

Actualisation : Dans un communiqué publié le 19 mars, PSA Peugeot Citroën indique qu'"à l'issue de l'assemblée générale (qui se tiendra le 25 avril, ndlr), il sera proposé au conseil de surveillance de nommer Louis Gallois en qualité de président".

Louis Gallois, ancien patron de la SNCF et d'Airbus notamment, a été choisi ce mardi 18 mars par le conseil de surveillance de PSA pour en devenir le nouveau président, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP.

Comme pressenti, il formera donc un tandem avec l'ex-numéro deux de Renault, Carlos Tavares, qui prendra la direction opérationnelle le 31 mars prochain en remplacement de Philippe Varin. Louis Gallois devrait prendre ses fonctions à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 30 avril, toujours selon cette source. Il remplacera Thierry Peugeot, qui occupe ce poste depuis 2002 et dont le mandat courait normalement jusqu'en 2016.

Deux membres de la famille Peugeot au conseil de surveillance

Le nombre d'administrateurs passera en outre de 15 à 14. La famille, qui comptait jusqu'à présent quatre sièges, n'en aura plus que deux et ce sont Thierry et son cousin Robert qui seront chargés de représenter ses intérêts. Un autre Peugeot, Jean-Philippe, qui siégeait au conseil, deviendra censeur auprès du conseil, toujours selon la même source.

Le constructeur chinois DongFeng aura de son côté deux représentants, tout comme l'Etat français. Trois administrateurs indépendants, Thierry Pilenko, Jean-Paul Parayre et Jean-Louis Silvant, quitteront leurs fonctions, a précisé cette source. Le conseil gardera deux administrateurs représentants des salariés.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus