Economie

Louis Gallois prône une réforme fiscale de grande ampleur

, ,

Publié le

Le patron du groupe européen d’aéronautique et de défense EADS estime que le débat sur la TVA sociale doit être plus large, dans une vidéo réalisée par le cabinet Xerfi.

Louis Gallois prône une réforme fiscale de grande ampleur © D.R.

Selon Louis Gallois, le transfert de cotisations sociales vers l’impôt ne peut pas se faire "s’il n’y a pas de réforme fiscale de grande ampleur qui donne aux Français le sentiment qu’il y a de la justice fiscale et que tout le monde paie, y compris les grands groupe et les hauts salaires".

Il propose de diminuer le coût du travail, ne trouvant pas normal qu’on fasse supporter à l’emploi et au travail le poids considérable de la protection sociale. Pour agir, il estime que la TVA peut être un bon outil mais qu’il ne peut pas être le seul. "Quel est l'intérêt caché de la baisse des charges sociales ? Je ne crois pas que ce soit de baisser les prix mais d'améliorer la rentabilité des entreprises de taille moyenne, qui est insuffisante en France, (...) nettement inférieure à celle de l'Allemagne", explique-t-il.

Le patron d'EADS propose en contrepartie d’instaurer des mesures fiscales qui favorisent le réinvestissement des bénéfices créés.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/01/2012 - 15h25 -

Mesure hautement impopulaire, mais pourra-t-on en faire abstraction ? Quel candidat sera en mesure de mettre cela dans son programme ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte