Louis Dreyfus pourrait vendre des parts à un acteur régional

PARIS (Reuters) - Le groupe de négoce spécialisé dans les matières premières agricoles Louis Dreyfus Company (LDC) pourrait envisager d'ouvrir son capital à des acteurs régionaux pour contribuer à son développement, a dit vendredi une porte-parole du groupe, citant le directeur général Ian McIntosh.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Louis Dreyfus pourrait vendre des parts à un acteur régional
Le groupe de négoce spécialisé dans les matières premières agricoles Louis Dreyfus Company (LDC) pourrait envisager d'ouvrir son capital à des acteurs régionaux pour contribuer à son développement, a dit vendredi une porte-parole du groupe, citant le directeur général Ian McIntosh. /Photo d'archives/REUTERS/David Gray

"Toutes les options sont ouvertes, y compris la possibilité d'ouvrir le capital de LDC à des acteurs régionaux susceptibles de contribuer à notre développement", déclare Karen Saddler dans un communiqué envoyé par courriel.

Elle ajoute qu'il n'y a pas de projets spécifiques mais que toutes les possibilités sont ouvertes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Bloomberg a rapporté vendredi que le groupe discutait avec des investisseurs de la cession de parts dans la société, ouvrant potentiellement la porte de cette entreprise familiale à un partenaire extérieur, une première dans son histoire.

(Gus Trompiz, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS