Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Lors de l'accident mortel en Arizona, le véhicule autonome d'Uber aurait choisi d'ignorer la passante

Simon Chodorge , ,

Publié le

Nouvelles révélations dans l'affaire de l'accident mortel impliquant un véhicule autonome d'Uber. Selon un média américain, le système de la voiture aurait bien détecté la passante mais aurait choisi de l'ignorer.

Lors de l'accident mortel en Arizona, le véhicule autonome d'Uber aurait choisi d'ignorer la passante
Nouvelles révélations dans l'affaire de l'accident mortel impliquant un véhicule autonome d'Uber.
© Gregory J Murphy

Les entreprises citées

Ces nouvelles informations risquent d'accentuer la responsabilité d'Uber dans l'accident mortel impliquant l'un de ses véhicules autonomes. Le 18 mars, dans le cadre d'un test sur les routes américaines, une Volvo XC90 modifiée renversait une femme dans la ville de Tempe, en Arizona. Une vidéo publiée par la police locale montre la victime traverser la route de nuit et en dehors du passage piéton avant qu'elle ne soit percutée par la voiture autonome. 

Or, selon le média américain The Information, cet accident ne serait pas le résultat d'un défaut de détection des capteurs de la voiture. Le système aurait bien détecté la passante mais il aurait choisi d'ignorer ce paramètre pour ne pas mettre en danger le conducteur.

La passante détectée comme un "faux positif"

Pourquoi le système a-t-il réagi ainsi ? Selon The Information, la victime aurait été catégorisée comme un "faux positif". Cette catégorie s'applique lorsque la voiture autonome pense voir un obstacle ou un humain mais qui ne représente aucun danger : un objet sur la route ou même un passant immobile sur le trottoir. Lorsque la voiture autonome détecte un "faux positif", elle continue sa route pour ne pas mettre en danger les personnes à bord en freinant trop brusquement.

C'est cette partie du système qui aurait été défaillante. Une enquête du Bureau National pour la Sécurité Routière est toujours en cours aux Etats-Unis pour déterminer la reponsabilité d'Uber dans l'accident. L'entreprise a déjà interrompu ses tests sur les voitures autonomes. Au-delà d'Uber, cet accident a un impact sur les autres acteurs de l'innovation automobile.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle