Lorraine : Le Composite Park, îlot de savoir-faire

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’ancien carreau minier de Porcelette propose des laboratoires de pointe en lisière de la plate-forme pétrochimique de Carling.

(PhotoPQR / Le Républicain / MAXPPP) Dans l’Est mosellan, la communauté de communes du pays naborien comporte deux zones d’activités présentant un contraste saisissant, mais reliées par une même alchimie plasturgiste. Édifiée dans les années 1950, la plate-forme pétrochimique où cohabitent Total et Arkema couvre 340 hectares sur les communes de Carling, Saint-Avold et L’Hôpital. Le site, qui n’emploie plus que 500 salariés contre 3 000 voici dix ans, se devine depuis l’autoroute A 4 par une forte odeur de plastique. Illuminé par la torche du dernier vapocraqueur qui s’éteindra en septembre, il présente un paysage hérissé de tuyaux d’acier, ponctué de tourelles en béton et creusé par d’énormes chantiers.%%HORSTEXTE:12%% À quatre kilomètres de là, le Composite Park de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte