Lonza supprimera 500 postes dans le monde

Partager

La société suisse taille à son tour dans ses effectifs. Elle vient s'ajouter à la longue liste des groupes pharmaceutiques ayant lancé des plans de restructurations ces derniers mois, comme Sanofi, Merck ou encore Roche, pour ne citer qu'eux. Lonza a d'abord annoncé la suppression de 400 postes sur son site suisse de Viège (en allemand Visp) au cours des 24 prochains mois. Le groupe estime que la profitabilité de cette usine a été « insatisfaisante » ces dernières années. « Le site est non seulement fortement exposé à une pression concurrentielle des fabricants à bas coût, à un taux de change défavorable (franc suisse continuellement fort) et à des coûts du pétrole et de l'énergie élevés », explique Lonza. Cette usine ferait aussi face à un portefeuille de produits non optimal et à une complexité d'organisation, selon Lonza. Pour pallier à ces difficultés, le groupe suisse va engager une revue stratégique de ses activités et de son portefeuille, qui nécessitera donc une réduction de postes. Viège représente le plus grand site de Lonza et emploie environ 2 890 salariés, soit un tiers de ses effectifs mondiaux. Il produit de nombreux intermédiaires chimiques et ingrédients utilisés pour la fabrication de médicaments, de vitamines, de compléments alimentaires, de produits agrochimiques, d'adhésifs, de colorants, etc. Il est aussi spécialisé dans la fabrication de produits pharmaceutiques microbiens, d'ingrédients actifs pharmaceutiques (API) et hautement actifs (HAPI), d'anticorps monoclonaux conjugués (ADC) et de peptides pour l'industrie pharmaceutique. Ce plan social n'est pas vraiment une surprise, Lonza ayant déjà évoqué, il y un an, la possibilité d'une telle mesure. En juillet 2011, le groupe avait d'ailleurs augmenté le temps de travail à Viège, afin d'améliorer la productivité. En parallèle, la société a aussi exprimé son intention de supprimer au cours des deux prochaines années 100 postes au niveau mondial, dans des fonctions supports. Ces diverses mesures sociales interviennent en même temps que les résultats du troisième trimestre. Si Lonza n'a pas publié de chiffres, Richard Ridinger, le p-dg, se montre confiant et indique que la croissance de l'activité est en « bonne voie ». Il se réjouit notamment de la « signature de nouveaux contrats et d'une hausse de demande du marché pour les nouvelles technologies ».

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS