L'Usine Energie

Londres roule au marc de café

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

À Bordeaux, un car a roulé durant un mois au marc de raisin. À Londres, des bus roulent depuis le 20 novembre au marc de café. C’est la start-up londonienne Bio-Bean, soutenue par Shell, qui fournit ce biocarburant B 20. Elle recycle le marc de café fourni par des brûleries ou des usines partenaires pour en extraire de l’huile. Cette dernière est mélangée avec d’autres huiles et graisses pour composer 20 % du biocarburant final. Les 80 % restant sont du diesel. L’usine de Bio-Bean peut recycler 50 000 tonnes de marc de café par an, de quoi produire 6 000 litres de carburant, soit la consommation d’un bus londonien pendant un an. Selon Shell, la capitale britannique produit suffisamment de marc de café pour fabriquer du biocarburant alimentant environ le tiers du réseau de bus de Londres.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte