L'Usine Energie

[Loi d’orientation sur les mobilités] De l'auto mais pas de vélo dans les annonces du gouvernement

Olivier Cognasse ,

Publié le

Nicolas Hulot et Elisabeth Borne ont présenté ce vendredi 20 juillet quelques mesures pour lutter contre la pollution, qui devraient figurer dans la future Loi d’orientation sur les mobilités (LOM) sans cesse retardée. Beaucoup de voitures et rien sur les mobilités douces.

[Loi d’orientation sur les mobilités] De l'auto mais pas de vélo dans les annonces du gouvernement
La loi d'orientation des mobilités favorisera les transports partagés et électriques.
© RATP

Boulevard Saint-Germain, ce vendredi 20 juillet, quelques bribes de la future Loi d’orientation sur les mobilités (LOM) ont été présentées par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire et Elisabeth Borne, ministre des Transports. Il y avait urgence. Le gouvernement s’était engagé à présenter avant l’été le projet de loi sans cesse repoussé.

A l’origine, suite aux Assises de la mobilité, la première date avait été fixée en février. Mais depuis, la réforme du ferroviaire est passée par là. Le projet de loi devrait donc être présenté courant septembre, et son vote n’interviendra sans doute pas avant 2019…

Pourtant, cette loi, qui doit faire suite aux Assises de la mobilité clôturées en décembre dernier, est très attendue. "35 ans après la Loi d’orientation des transports intérieurs (Loti), le temps nous a semblé venu de réfléchir, de manière à la fois très ouverte et très organisée, à l'avenir des transports français. De quels transports les Français auront besoin dans 10,15, 20 ans", interrogeait Edouard Philippe, le Premier ministre, lors de son discours d’ouverture des Assises de la mobilité, le 19 septembre 2017. Il y aura bientôt un an…

Renforcement du bonus-malus

Ce vendredi matin, le ministère de la Transition écologique a livré plusieurs mesures qui doivent permettre de lutter contre la pollution des villes, alors que la France est régulièrement condamnée par Bruxelles qui l’a renvoyée devant la justice européenne.

Le transport, première source d’émissions à gaz à effet de serre, est aussi responsable d’une partie importante des émissions de particules fines (PM10 et PM2,5) dans les villes (autour de 18-20%). Nicolas Hulot et Elisabeth Borne ont annoncé leur volonté de lutter contre ce fléau et de montrer leurs bonnes intentions vis-à-vis de l’Europe.

Cela passe par une circulation restreinte dans les zones urbaines les plus polluées. Quatorze d’entre elles ont été épinglées par l’Europe. A la rentrée, le gouvernement s’engage à signer des engagements pour mettre en place des zones à faibles émissions avant 2020, comme il en existe déjà Grenoble ou Paris. Un engagement sera signé avec 15 villes et métropoles les plus polluées le 8 octobre prochain.

Electricité et hydrogène

Le gouvernement renforce également le dispositif du bonus/malus. Le seuil de déclenchement du malus, actuellement de 120 grammes, doit être abaissé en 2019 à 117 grammes. De même, les aides pour acquérir des véhicules particuliers ou utilitaires propres seront maintenues. Les employeurs devront rembourser les frais de covoiturage, et les collectivités devront faciliter leur développement en leur octroyant des voies réservées.

Le ministère s’engage aussi à déployer les bornes de recharge électrique d’ici à 2022. Mais aussi l’hydrogène avec l’introduction de 5 000 véhicules utilitaires légers et 200 véhicules lourds (bus, camions, TER, bateaux) et 100 station alimentées en hydrogène d’ici à 2023.

Pour les mobilités douces et notamment le plan vélo tant attendu, il faudra au moins attendre la rentrée. Même constat pour le développement du fret ferroviaire, dont on attend toujours le plan de relance...

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte