Loi Climat : l'usage unique toujours dans le collimateur

Le projet de loi Climat a été présenté ce mercredi 10 février en conseil des ministres.

Partager
Loi Climat : l'usage unique toujours dans le collimateur

Présenté comme le texte phare du quinquennat en cours, le projet de loi « portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets » a été présenté ce mercredi 10 février en conseil des ministres.

Il sera défendu devant le Parlement début mars par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. L’objectif global, déjà visé par la loi relative à la Transition énergétique pour la croissance verte de 2015, est ambitieux : réduire en 2030 par rapport à 1990 les émissions des gaz à effet de serre du pays de 40 %. Bâtiment, transport, énergie, consommation, de nombreux secteurs économiques sont concernés.

Le plastique et son industrie ne sont pas cités dans le texte. « Le gouvernement considère que les mesures prévues par la loi Agec sur l’économie circulaire suffisent à répondre aux attentes des citoyens. Cela ne veut pas dire que le sujet ne va pas revenir pendant les débats… », glisse une source bien informée. La réduction des plastiques à usage unique est en effet, en creux, un des objectifs que poursuivent les pouvoirs publics à travers ce texte. L’objectif figurait d’ailleurs noir sur blanc dans les documents issus des travaux de la Convention citoyenne pour le climat, prévoyant la généralisation avant 2025 de la consigne pour réemploi des bouteilles, pots, bocaux et flacons en verre. Mesure aujourd’hui reprise dans le projet de loi .

Mais, la future loi dite « Climat et résilience » vise également à accélérer la rénovation énergétique des bâtiments, avec des mesures pour éradiquer les passoires thermiques d’ici à 2028, ou à aller vers un parc de véhicules moins carbonés. Deux marchés où la grande famille des plastiques, à travers l’isolation des bâtiments ou l’allégement des véhicules, a un rôle central à jouer.

C’est, parfois sans le savoir, ce qu’attend aujourd’hui des polymères le citoyen et consommateur dans un contexte où l’État est symboliquement condamné pour inaction climatique (L’affaire du siècle), où, comme le prévoit le projet de loi, « des dégâts graves et durables à l’environnement » pourraient être punis de lourdes amendes et, enfin, où un référendum pourrait inscrire la cause climatique dans la constitution.

Sujets associés

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Elastomères

SBS / SEBS DYNASOL : Gamme Calprène®

OMYA

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS