Lohr vend une partie du capital de sa division tramway

Le fabricant de systèmes de transport alsacien entend renflouer sa trésorerie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Lohr vend une partie du capital de sa division tramway

"Nous avons chargé la banque Lazard de trouver un actionnaire pour entrer au capital de la filiale Translohr", signale le patron du groupe Lohr, Robert Lohr le 12 décembre. L’objectif étant de permettre au groupe de boucler la transaction au premier trimestre 2012.
Le groupe doit renflouer sa trésorerie après trois années de sous-activité. La société a notamment été contrainte de renégocier avec ses créanciers un prêt de 50 millions d’euros qui arrivait à échéance. Il signale d’ailleurs avoir obtenu un délai de six mois pour rembourser, et que le Comité interministériel aux restructurations industrielles est en charge du dossier.

Lohr devrait enregistrer un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros environ, soit un recul impressionnant par rapport à 2008 (300 millions d’euros). Il souffre de la conjoncture atone dans son domaine d’activité, la fabrication de remorques pour le transport d’automobiles.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Mais certains segments de son activité performent, notamment les divisions Translohr et Modalohr. En effet, Translohr vient d’être choisie pour construire deux lignes de tramway sur pneu à Paris. Quant à Modalohr, elle attend la finalisation d’un important contrat pour al fourniture de wagons à l’opérateur de ferroutage Lorry-Rail.

Au total, le groupe emploie 1 000 personnes environ et possède un site prinicpal à Duppigheim.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS