Logistique : Norbert Dentressangle s'impose

Avec l'acquisition de 100 % du capital de la société de logistique UTL, le transporteur Norbert Dentressangle s'offre l'un des plus beaux fleurons du marché et devient le deuxième opérateur français de l'Hexagone.

Partager

Un joli coup ! Jusqu'ici détenu par son management, Abdelaziz Zouad et le fonds BC Partners, UTL va passer sous le contrôle de Norbert Dentressangle. Le transporteur se retrouve à la tête d'un pôle logistique de plus de 1 milliard de francs de chiffre d'affaires. Quelques entrepôts alliés à un réseau de distribution suffisent à bon nombre de transporteurs pour s'afficher aujourd'hui logisticiens. C'était le cas de Norbert Dentressangle, qui possède une activité d'entreposage, de gestion de stocks et de logistique dédiée autour de trois filiales (Autolog, Confluent et Bellmas). Au total, 500 millions de francs de chiffre d'affaires sur un chiffre d'affaires total de 3,2 milliards sur les neuf premiers mois de 1997.


Le secteur entre dans une phase de concentration

Depuis mars dernier, le transporteur drômois ne cachait pas son intention d'acheter une entreprise dans la logistique, conscient qu'il lui manquait l'expertise technique nécessaire au développement de l'activité. " Les clients formulent désormais des appels d'offres européens, tant sur le transport que dans la logistique, et apprécient qu'un groupe puisse apporter une double compétence ", analyse Norbert Dentressangle. L'acquisition d'UTL est donc une véritable aubaine. Car c'est essentiellement de la matière grise ! Son P-DG le reconnaît : " Nous sommes des gestionnaires, pas des propriétaires. " Locaux, entrepôts, camions, ordinateurs, tout est loué pour faire de la logistique sur mesure. Née de plusieurs sociétés de transport tricolores (Pierre Rouch, Guyon, Savam, SRT) et reprise en 1992 par Abdelaziz Zouad, UTL affiche une croissance de plus de 30 % par an - et de 40 % pour 1997, avec un chiffre d'affaires de 505 millions de francs et un résultat net de 17 millions. Les effectifs ont doublé en trois ans (840 collaborateurs aujourd'hui). Courtisée depuis plusieurs mois par tous les opérateurs, UTL a fini par céder aux avances du transporteur drômois. Car, avec 15 à 20 % de croissance annuelle, la logistique est entrée dans une phase de concentration : FDS a été acquis cette année par le britannique Hays Frill, tandis que Tailleur Industrie tombait dans le giron de Géodis. Face à des clients de plus en plus gros (UTL travaille avec Auchan, Promodès, Siemens, etc.) et à des contrats de 150 à 200 millions, " il était important de réduire les risques et de pouvoir proposer à nos clients une offre multimodale ", analyse le patron. Pas question de rejoindre des groupes étrangers (tel le britannique TDG Beck & Pollitzer), qui cherchent à mieux s'implanter dans l'Hexagone ! Abdelaziz Zouad ne garde pas de bons souvenirs de l'ex-propriétaire d'UTL, la multinationale BET. Nul doute que cet habitué des restructurations va, dans les mois qui viennent, reconfigurer ce nouveau groupe de 1 milliard de francs de chiffre d'affaires, 1 820 personnes et 700 000 mètres carrés d'entrepôts.



Classement 1997 prestataires en logistiques (en millions de francs)

1 Géodis 2 592

2 Hays Logistique France 1 200

3 Norbert Dentressangle + UTL 1005

4 Gefco 800

5 Faure Machet 490

6 Dubois 490

USINE NOUVELLE N°2622

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS