L'Usine Aéro

Lockheed Martin toujours en phase ascendante

Publié le

Le numéro 1 mondial des industries de défense affiche un bénéfice net 2009 en recul de 6 % (contre une hausse de 6 % en 2008), à 3,02 milliards de dollars, pour des raisons comptables d’ajustement d'un fond des retraites qui s'est concrétisé par une contribution de 1,5 milliard de dollars. Le résultat opérationnel progresse lui d’environ 4 %, pour un chiffre d’affaires en hausse de 6 % (après + 2 % en 2008), à 45,19 milliards de dollars. Les quatre divisions du groupe américain enregistrent une croissance de leurs ventes : 8 % pour le spatial, 6 % pour l’aéronautique, 6 % également pour les systèmes d’informations et les services, ainsi que 5 % pour les systèmes électroniques. Point de vue programmes, l’augmentation des volumes de l’avion de transport militaire C-130 et des appareils de combat F-35 et F-22 compense la réduction du F-16.

Pour 2010, Lockheed Martin réduit légèrement ses prévisions, mais précise que l’ajustement comptable ne se reproduira pas. Il anticipe désormais un résultat net compris entre 3,95 milliards et 4,05 milliards de dollars, contre 3,97 milliards à 4,07 milliards. Et un chiffre d’affaires de 46,25 milliards à 47,25 milliards de dollars. « L'entreprise reste solide, en bonne santé et bien positionnée pour une croissance future », fait valoir le PDG Bob Stevens.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte