Lockheed Martin suspend les essais en vol du F-35

WASHINGTON (Reuters) - Les vols d'essai des trois variantes du chasseur F-35 ont été suspendus, dans l'attente d'une modification du logiciel gérant la distribution de carburant, a annoncé vendredi le constructeur, Lockheed Martin.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Lockheed Martin suspend les essais en vol du F-35

Joint par courriel, un porte-parole du groupe, John Kent, a indiqué que l'impact de cette suspension sur le calendrier d'essai du F-35 était encore inconnu.

Le "Joint Strike Fighter" représente le principal programme d'achat du Pentagone en valeur. L'armée américaine prévoit d'en acheter 2.457 exemplaires sur vingt ans pour un montant estimé à 382 milliards de dollars.

Lockheed a indiqué avoir constaté lors d'un essai au sol une anomalie informatique qui pourrait provoquer la fermeture en vol d'une pompe de carburant.

Le F-35 dispose pour alimenter son réacteur de trois pompes, dont le logiciel de gestion a été conçu par le Britannique BAE Systems.

"Même si cette anomalie ne s'est jamais produite en vol, nous avons suspendu l'ensemble des vols par précaution", a indiqué Kent.

Lockheed et BAE Systems "ont identifié une solution et ont commencé les tests du nouveau logiciel dans nos laboratoires", a ajouté le porte-parole.

Huit pays en plus des Etats-Unis sont associés au développement du JSF: le Royaume-Uni, l'Italie, les Pays-Bas, la Turquie, le Canada, l'Australie, le Danemark et la Norvège. Les commandes cumulées de ces pays sont estimées à 730 exemplaires.

Jim Wolf, Gregory Schwartz pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS