Livret A: La Banque de France propose le maintien du taux à 0,75%

PARIS (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a proposé jeudi au gouvernement de maintenir la rémunération du livret A à 0,75% alors que les derniers chiffres de l'inflation ouvraient la possibilité de le relever à 1,0%.
Partager
Livret A: La Banque de France propose le maintien du taux à 0,75%
Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau (photo), a proposé au gouvernement de maintenir la rémunération du livret A à 0,75% alors que les derniers chiffres de l'inflation ouvraient la possibilité de le relever à 1,0%. Dans un communiqué, il indique recommander le maintien du taux à ce niveau "dans une optique de stabilité". /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Dans un communiqué, il indique recommander le maintien du taux à ce niveau "dans une optique de stabilité".

Le taux de rémunération du livret A et du livret de développement durable et solidaire (LDDS) est fixé à 0,75% depuis août 2015.

Il est révisable deux fois par an, en janvier et juillet, en fonction d'une nouvelle formule de calcul qui, comme la précédente, prend en compte les niveaux des taux du marché monétaire et de l'inflation hors tabac mais lissés sur une période de six mois pour éviter les à-coups temporaires.

Les premiers restent en territoire négatif du fait de la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne mais le rythme annuel de l'inflation sur les six derniers mois a accéléré à 1,0%, ce qui rend possible une hausse du taux du livret A à ce niveau.

Dans son communiqué, le gouverneur de la Banque de France rappelle qu'il peut proposer au gouvernement un taux différent de celui obtenu par la formule de calcul et invoque le ralentissement de l'inflation depuis le printemps mois pour justifier une dérogation.

"L'inflation a diminué en fin de semestre et reste aujourd’hui modérée, à 0,7 % à fin juin, du fait notamment d'un retour d’une tendance à la baisse des prix de l'énergie", souligne-t-il.

"Le gouverneur a en effet estimé qu’il convenait d'éviter une volatilité de la rémunération de l'épargne réglementée, dans l’intérêt des ménages comme du logement social", que le livret A sert à financer, lit-on encore dans le communiqué.

(Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BANQUE DE FRANCE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS