Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Liquidation judiciaire prononcée pour Technicolor Angers

, , ,

Publié le , mis à jour le 11/10/2012 À 17H12

[ACTUALISE] - La filiale Thomson Angers du groupe Technicolor souffrait de graves difficultés financières et n'a fait l'objet d'aucune offre formelle de reprise.

Liquidation judiciaire prononcée pour Technicolor Angers © hjl - Flickr - C.C.

Dernière usine de production en Europe du groupe français Technicolor de matériel de télécommunications et audiovisuel, la société Thomson Angers a été placée en liquidation judiciaire ce 11 octobre par le tribunal de commerce de Nanterre sans poursuite d'activité, a appris l'AFP auprès de l'avocat du comité d'entreprise.

Au 1er octobre, deux projets, respectivement portés par les groupes Minerva et Eolane, étaient pressentis pour un potentiel de 180 emplois. Ni l'un ni l'autre n'a fait l'objet d'offre formelle faute de charge de transition pour assurer le relais avec leurs propres activités.

"L'agglomération d'Angers s'est portée volontaire pour reprendre le site afin d'uy développer un projet industriel et Eolane sera autour de la table pour discuter avec les élus. Nous avons un projet de photovoltaïque que nous voulons étoffer en projet industriel solide. Le bassin des Pays de la Loire a beaucoup perdu en industrie électronique ces dernières années, il faut donc être vigilant pour y maintenir cette activité", a confié Yannick Bourdin, le directeur du site d'Eolane Angers, à L'Usine Nouvelle.

Thomson Angers avait été placé en redressement judiciaire le 1er juin dernier suite à la perte d'un gros contrat de fourniture de décodeurs à France Télécom. L'entreprise emploie 350 personnes, dont l'avenir reste désormais incertain.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle